Royaume-Uni : Le Brexit aura coûté presque autant que 47 ans de participation à l’UE

GROSSE FACTURE D'ici à 2021, le coût du Brexit au Royaume-Uni devrait dépasser la participation totale du pays au budget de l'Union Européenne depuis son adhésion

20 Minutes avec agence
— 
Illustration du Brexit, divorce entre le Royaume-Uni et l'Europe.
Illustration du Brexit, divorce entre le Royaume-Uni et l'Europe. — AFP

La facture est salée. Entre 2016 et fin 2020, le Brexit aura coûté 200 milliards de livres au Royaume-Uni, selon une étude de Bloomberg relayée ce mercredi par le HuffPost. Cette somme équivaut presque à la contribution britannique au budget de l’Union européenne ces 47 dernières années.

Depuis le vote du Brexit en 2016, la croissance économique du pays a baissé par rapport aux autres pays du G7. Selon les estimations d’un économiste de Bloomberg Economics, la croissance serait inférieure de 3 % à ce qu’elle aurait pu être si les Britanniques avaient refusé la sortie de l’UE.

Le coût de l’UE, un argument phare des pro-Brexit

En se basant sur ces éléments, l’étude estime que le vote a déjà coûté près de 130 milliards de livres au pays. Et la facture continuera d’augmenter jusqu’à atteindre 200 milliards au total d’ici la fin de l’année 2020.

Selon les chiffres de la Bibliothèque de la Chambre des communes britannique, la contribution totale du Royaume-Uni au budget européen atteindrait 215 milliards de livres sterling pour la période 1973-2020. En 2021, le coût du Brexit devrait donc excéder la contribution totale du pays au budget de l’UE depuis sa création. De quoi faire sourire les pro-Europe, le poids de la participation annuelle à l’UE étant l’un des arguments phares du Brexit.