Marseille : Des grévistes de la Méridionale bloquent des navires de Corsica Linea

TRANSPORT Des grévistes de la compagnie La Méridionale bloquent au port de Marseille des navires de Corsica Linea

20 Minutes avec AFP

— 

Un bateau de la compagnie Corsica Linea au port de Marseille
Un bateau de la compagnie Corsica Linea au port de Marseille — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Des marins grévistes de La Méridionale bloquent depuis vendredi sur le port de Marseille des navires de leur compagnie et de la Corsica Linea pour réclamer un accord entre les deux compagnies sur les traversées vers les ports corses.

« Cinq bateaux sont bloqués dans le port de Marseille, deux de la Méridionale et trois de Corsica Linea », a indiqué Cyril Venouil, du Syndicat des travailleurs corses (STC) qui appelle avec la CFTC à la conclusion d’un accord entre leur compagnie et Corsica Linea pour se partager la future desserte des cinq ports corses depuis Marseille à partir de janvier 2021 pour sept ans.

« C’est la disparition de La Méridionale qui se profile »

« Pour le moment, c’est le statu quo, il y a zéro négociation, mais si cet accord n’est pas trouvé sous 15 jours, c’est la disparition de La Méridionale avec ses 500 salariés qui se profile », a mis en garde Cyril Venouil. Jeudi, un appel à candidature pour les liaisons Marseille-Propriano et Marseille-Porto-Vecchio jusqu’à fin 2020 a été relancé après l’échec de l’attribution de la délégation de service public transitoire pour ces lignes.

En juin 2019, la Corsica Linea, ex-SNCM détenue par un consortium d’entreprises corses, avait obtenu cette DSP transitoire de 15 mois pour trois des cinq lignes entre Marseille et la Corse (Ajaccio-Marseille, Bastia-Marseille et l’Ile-Rousse-Marseille). Dans la DSP précédente, la Corsica Linea et La Méridionale, appartenant au groupe logistique Stef, étaient alliées et se partageaient les cinq dessertes.