Les ministres des Finances de la zone euro renoncent au retour à l'équilibre

CRISE FINANCIERE La date de 2010 n'a plus de sens dans le contexte actuel...

Avec agence

— 

AFPTV/EBS

Une nouvelle conséquence de la crise économique. Les ministres des Finances de la zone euro renoncent à l'objectif qu'ils s'étaient fixés d'un retour à l'équilibre de leurs comptes publics en 2010 au plus tard, a annoncé lundi soir leur chef de file, Jean-Claude Juncker.

Au cours d'une réunion à Bruxelles, ils sont tombés d'accord pour dire que l'objectif en ce sens qui avait été fixé en avril 2007, à un moment où la conjoncture était favorable, devait «être revu», a déclaré le Luxembourgeois lors d’une conférence de presse.

«Il doit à présent être atteint au cas par cas par les Etats membres à des dates que nous devons repousser dans le temps», a ajouté Jean-Claude Juncker, sans plus de précisions.

>>> Contrairement à Sarkozy, Juncker ne veut pas institutionnaliser l’Eurogroupe, c’est à lire ici...

L'ambition d'éliminer les déficits à cette date n'était de toute façon plus jugée crédible depuis plusieurs mois. La France avait déjà obtenu un report de 2010 à 2012, et même cette nouvelle date-butoir paraissait difficile à atteindre, compte tenu de la dégradation de l'économie.