La privatisation de La Poste s'éloigne

Louis Moulin - ©2008 20 minutes

— 

Confusion et atermoiement autour de l'ouverture du capital de La Poste. Le conseiller spécial du président de la République, Henri Guaino, a déclaré hier matin qu'il n'était « plus question pour l'instant d'ouvrir le capital de La Poste ». Hier après-midi, il précisait cependant que le « calendrier » de réforme était « toujours valable ». Les syndicats prennent acte et ne désarment pas. Pour FO, « la bagarre n'est pas terminée », alors que la CGT voit dans ces déclarations « un encouragement à multiplier les initiatives d'actions », notamment lors de la mobilisation du 22 novembre. Mardi, la CGT doit remettre à l'Elysée une pétition qui a recueilli 300 000 signatures contre ce projet.