Nicolas Sarkozy, «on ne pourra pas éviter des licenciements»

CRISE Le Président s'est exprimé sur le thème de «la mobilisation pour le financement de l'économie», devant les préfets et les trésoriers-payeurs généraux...

MD avec agence

— 

Nicolas Sarkozy a demandé mardi aux parlementaires de se saisir "maintenant" et "sans tabou" d'une proposition de loi "qui a été préparée" sur le travail dominical.
Nicolas Sarkozy a demandé mardi aux parlementaires de se saisir "maintenant" et "sans tabou" d'une proposition de loi "qui a été préparée" sur le travail dominical. — Gerard Cerles AFP
Après s'être attaqué au sauvetage des banques et au financement des PME frappées par la crise, le Président de la république s'est exprimé jeudi devant les responsables des banques sur la crise financière. Il a évoqué un «pacte moral entre les banques et la nation.»
Le président a reçu les préfets et les TPG trésoriers payeurs généraux pour évaluer la situation département par département.

Création d'un «fonds d'investissement stratégique»

Il a affirmé qu'un «fonds stratégique d'investissement» français destiné à soutenir les entreprises stratégiques serait créé «dans trois semaines». Il a également souligné qu'«on ne pourra pas éviter qu'il y ait des licenciements», liés aux difficultés économiques consécutives à la crise financière.

Un plan qui tarde à montrer ses effets

Le député UMP Hervé Mariton avait estimé jeudi matin que le plan français de soutien au secteur bancaire «ne donne pas ses effets», et s'était demandé si l'Etat n'aurait pas dû entrer «directement au capital des banques», comme le demande la socialiste Ségolène Royal.

Destiné à assurer le financement de l'économie, le plan gouvernemental tarderait donc à produire les effets escomptés...

>> Pour tout savoir sur la crise financière, lisez notre dossier spécial en cliquant ici!