Gaz : Les tarifs réglementés vont baisser au 1er janvier

MARCHE C’est la Commission de régulation de l’énergie qui fixe ces prix qui vont bientôt disparaître

20 Minutes avec AFP
— 
Le logo d'Engie, seule entreprise à commercialiser les tarifs réglementés de l'énergie pour le gaz.
Le logo d'Engie, seule entreprise à commercialiser les tarifs réglementés de l'énergie pour le gaz. — ERIC PIERMONT / AFP

Les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont reculer de 0,9 % au 1er janvier, a annoncé vendredi la Commission de régulation de l’énergie (CRE). « Cette baisse est de 0,2 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,5 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », détaille le régulateur dans un communiqué.

Pour l’ensemble de l’année 2019, ces tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz ont baissé en tout de 11,9 %, souligne la CRE. La loi Energie et Climat promulguée en novembre prévoit l’extinction progressive d’ici à 2023 de ces TRV gaz, qui sont fixés par les pouvoirs publics et avaient été jugés contraires au droit européen par le Conseil d’État. A l’avenir, il ne restera plus que des offres dites de marché, aux prix fixés librement par les fournisseurs.

Environ 4 millions de particuliers disposent encore d’un contrat de gaz aux TRV. Mais depuis le 20 novembre, Engie a cessé de commercialiser de nouveaux contrats de ce type.