Êtes-vous pour ou contre le « Secret Santa » (ou Père Noël secret) en entreprise ? Venez nous donner votre avis

VOUS TEMOIGNEZ Le « Secret Santa » consiste à offrir un cadeau de petite valeur à une personne tirée au sort sans l’en informer

Romarik Le Dourneuf

— 

Le jeu du Secret Santa peut imposer de fabriquer soi-même le cadeau
Le jeu du Secret Santa peut imposer de fabriquer soi-même le cadeau — PinPep

« Et toi, tu dois faire un cadeau à qui ? ». Très populaire dans les pays anglo-saxons, la tradition du Secret Santa (Le Père Noël secret en VF) a fait son apparition depuis quelque temps dans les entreprises françaises. Le principe est simple : on fixe une somme maximale, le plus souvent 5 ou 10 euros, ou alors on mise sur un cadeau fabriqué par soi-même. Puis on fixe une date de remise des cadeaux, souvent à l’occasion d’un repas de fin d’année entre collègues.

Tous les participants tirent au sort le nom d’un(e) collègue. Ils ont alors jusqu’à la date limite pour trouver un présent. L’attribution des Pères Noël doit rester absolument secrète jusqu’au jour J, et on peut pousser un peu plus loin en demandant à chaque bénéficiaire de deviner qui était son généreux donateur.

Le principe semble, de prime abord, positif pour l’ambiance dans l’entreprise. Mais il peut se révéler embarrassant en fonction des amitiés ou inimitiés dans l’entreprise, ou selon le rapport de chacun avec ses collègues.

Vous jouez au « Secret Santa » avec vos collègues et vous adorez cette tradition ? Et vous pensez que cela peut renforcer les liens entre collègues ? Ou, au contraire, vous estimez que ça dépasse les limites du cadre professionnel ? Vous y êtes contraint et ce jeu vous met mal à l’aise ? Ou vous refusez carrément de participer ? Venez nous donner votre avis sur le « Secret Santa » en entreprise.