CES Las Vegas 2020 : La start-up Joué propose d’apprendre à jouer d’un instrument (presque) sans efforts

START UP Le salon de l’électronique Consumer Electronics Show qui se tient à Las Vegas du 7 au 10 janvier accueille, cette année encore, de nombreuses entreprises françaises dont la start-up girondine Joué Play qui participe pour la première fois

Elsa Provenzano

— 

Le dispositif connecté développé par Joué permet de s'initier rapidement à la musique.
Le dispositif connecté développé par Joué permet de s'initier rapidement à la musique. — Joué-PLAY
  • La start-up girondine Joué Play va participer pour la première fois au CES de las Vegas du 7 au 10 Janvier.
  • Elle va y présenter le modèle grand public de sa tablette tactile connectée qui permet de s’initier facilement à la pratique de divers instruments.
  • Elle promet un accès rapide au plaisir du jeu musical sans l’apprentissage de la complexité gestuelle.

Sous ses allures de tablette de bois et d’acier aux lignes très épurées, Joué est en fait bourré de capteurs tactiles permettant de s’initier, rapidement et facilement promet la start-up, à la joie de jouer d’un instrument. La jeune société girondine Joué-Play présente ce bijou de technologies au prochain CES de Las Vegas, le salon mondial de l’électronique organisé du 6 au 10 janvier 2020.

Des modules peuvent être appliqués sur la tablette et permettent, une fois qu’elle est reliée à un ordinateur, un portable ou une tablette, de passer d’un instrument à l’autre. « On peut s’initier au piano, à la guitare, au synthétiseur, aux effets sonores, à la harpe, au xylophone etc. » énumère Pascal Joguet, fondateur et président de Joué-Play. La start-up s’est lancée mi-2016 et est hébergée au sein de la pépinière « le Campement » de Darwin depuis le mois de janvier 2019. Elle regroupe une dizaine de personnes.

Un modèle très grand public

L’idée portée par Joué c’est d’accéder rapidement au plaisir du jeu musical, sans se heurter à la complexité gestuelle, qui explique de nombreux abandons de la pratique. « Quand on peut apprendre un riff de Jimi Hendrix en seulement 15 minutes ou Billie Jean de Mickaël Jackson en 1 h 30, c’est très satisfaisant », souligne le créateur de Joué, musicien de formation.

Jusqu’à maintenant Joué-Play proposait une version un peu technique de son dispositif destiné à des personnes déjà familiarisées avec la musique électronique mais, à l’occasion du CES de Las Vegas début 2020, la start-up lance une version simplifiée. « Le grand public s’est intéressé aux objets professionnels et on a eu envie de développer des logiciels moins complexes, qui puissent s’adresser à tout le monde, à partir de quatre ans », précise Pascal Joguet.

Sa société a fait le choix de matériaux nobles assemblés par une entreprise régionale, en Dordogne, alors que beaucoup de produits du secteur sont fabriqués en Chine. Elle met l’accent sur la grande durée de vie de son dispositif, réparable, qui est vendu entre 350 et 450 euros.

Le CES sera un moment important pour la start-up qui vend déjà 40 % de ses produits aux Etats-Unis et estime qu' « une grosse partie du marché se trouve là-bas. »