CES La Vegas 2020 : Et si votre téléphone vous permettait d’arrêter de fumer ?

START UP Le salon de l’électronique Consumer Electronics Show qui se tient à Las Vegas du 7 au 10 janvier accueille, cette année encore, de nombreuses entreprises françaises, comme Kwit. Cette start-up strasbourgeoise aide à arrêter de fumer en s’appuyant votre téléphone portable

Gilles Varela

— 

L'application Kwit pour aider à s'arrêter de fumer.
L'application Kwit pour aider à s'arrêter de fumer. — Kwit
  • Une start-up Strasbourgeoise va présenter son application Kwit au prochain salon de l’électronique Consumer Electronics Show, le CES Las Vegas 2020.
  • L’application aide à arrêter de fumer. Elle compte déjà près de 1,7 million d’utilisateurs dans le monde.
  • La start-up compte sur le CES de Las Vegas 2020 pour se développer à l’international et particulièrement aux USA où elle recherche des partenaires et des investisseurs.

 

Vous avez tout tenté les patchs, les chewing-gums à la nicotine, vous avez jeté votre dernier paquet de cigarettes, voire vous vous êtes attaché les mains. Rien à faire, « l’envie d’en tirer une » vous reprend. Au saut du lit, après un bon café, en soirée… C’est parce qu’il a connu cette dépendance au tabac que le Strasbourgeois Geoffrey Kretz a créé une application qui aide « réellement, c’est scientifiquement approuvé » à arrêter de fumer.

Baptisée Kwit (prononcez Quit), la start-up bas-rhinoise qui compte déjà près de 1,7 million d’utilisateurs dans le monde espère bien, grâce au CES Las Vegas 2020, booster plus encore son affaire. La société, qui emploie dix personnes, a été sélectionnée par la CCI Grand-Est et est portée par la région Grand Est. Elle compte non seulement présenter sa version Android de l’application, équivalente à sa version iOS, mais surtout développer des partenariats.

« Nous y allons pour rencontrer du monde, faire connaître l’application au grand public américain, mais surtout pour développer des partenariats, chercher des investisseurs pour nous développer à l’international, explique Geoffrey Krets. Particulièrement aux états Unis où le marché de la santé est très différent du nôtre. » Et les fumeurs nombreux…

« Comprendre son addiction »

Concrètement, Kwit est une application gratuite, également disponible en version premium moyennant un abonnement, basée sur les principes des thérapies comportementales et cognitives (TCC). « L’idée est de conceptualiser, d’aider l’utilisateur à comprendre son addiction pour mieux la surmonter. L’application permet de comprendre sa relation, son émotion et son comportement face à son addiction, précise encore Geoffrey Kretz. Elle aide à développer des stratégies pour lutter contre la dépendance. »

Conçue comme un jeu, elle se veut ludique, avec des niveaux à atteindre. « L’application permet de progresser, c’est comme pour la cigarette, c’est une récompense, trouver les bons comportements. » Si pour l’instant, les récompenses sont numériques, elles pourraient bien début 2020, devenir sonnantes et trébuchantes. La start-up réfléchit en effet à un système de gain de points qui permettrait par la suite d’accéder à des services dans le domaine du bien être, associé à l’arrêt du tabac.

Pour l’instant, ce qui motive principalement les utilisateurs, c’est essentiellement l’affichage des économies faites, le compteur de performance avec le nombre de cigarettes non fumées, le nombre de jours sans fumer, des indicateurs sur l’amélioration de l’état de santé… En cas d’envie, Kwit vous envoie un message, un conseil. Selon une étude commandée par la start-up, en utilisant l’application, on multiplierait par cinq ses chances d’arrêter de fumer… Une aubaine pour l’entreprise qui voit plus loin encore et réfléchit déjà à pallier d’autres addictions, comme celle au sucre, ou l’alcool… Mais pas celle du jeux, pas avant Las Vegas...