La richesse ne fait pas le bonheur

V. Z. - ©2008 20 minutes

— 

L'économie du bonheur semblerait trouver de plus en plus d'adeptes. Des études de l'université du Michigan (2002-2003) ont montré que sur une longue période, le sentiment de bonheur reste stable alors que le pouvoir d'achat augmente. D'autres économistes ont défini les facteurs devant être pris en compte pour parvenir à ce nouveau modèle économique : la santé, la satisfaction au travail, les enfants, le sentiment de liberté (par exemple vivre en démocratie), l'adhésion à des valeurs. En attendant, il semblerait que les Français soient les derniers en UE sur tous les indicateurs de bien-être. « Ils cristallisent sur la question du pouvoir d'achat, des angoisses existentielles. Certains veulent consommer pour remplir un vide », conclut Philippe Moati.