L’édition 2019 de l’annuaire des pages blanches sera la dernière

NOSTALGIE Pour les pages jaunes, le glas -et non le téléphone- sonnera en 2020

20 Minutes avec AFP
Une photo avec de nombreuses reliques : une cabine téléphonique avec des annuaires. (archives, faut-il le préciser)
Une photo avec de nombreuses reliques : une cabine téléphonique avec des annuaires. (archives, faut-il le préciser) — PHILIPPE DESMAZES / AFP

« Qu’est-ce que je voulais dire… - Pas le bottin, j’espère » est une expression que d’aucuns considèrent comme déjà désuète mais qui n’aura bientôt plus aucun sens. Solocal, la société éditrice de l’annuaire des pages blanches (les numéros de téléphone et adresses des particuliers) a annoncé que l’édition 2019, actuellement distribuée, sera la dernière.

Les Echos, qui publient l’information, fait état d’une chute drastique des distributions. Seuls 9 millions de bottins seront distribués en 2019. En 2007, il n’y a pas si longtemps, on en était encore à 57 millions, quasiment la population française à l’époque. En cause, bien sûr, l’explosion d’Internet, qui permet de trouver le contact de quelqu’un beaucoup plus rapidement qu’en s’esquintant les yeux sur les petites lignes de l’annuaire.

Créé en 1880, l’annuaire a donc rapidement décliné, en quelques années seulement. D’ailleurs, dans les départements d’Ile-de-France, les pages blanches ne sont déjà plus éditées, faute de demande. Les pages jaunes, qui correspondent aux contacts des commerces et entreprises, auront une dernière édition en 2020.