Airbus vend 50 A350 à Emirates, une commande géante à 14,5 milliards d’euros

AERONAUTIQUE Airbus annonce la vente la signature d’un contrat de 50 A350 à la compagnie Emirates. Au prix catalogue, il atteint 14,5 milliards d’euros

Hélène Menal

— 

Un des futurs A350 d'Emirates.
Un des futurs A350 d'Emirates. — Airbus Group

Le salon aéronautique de Dubaï commence très fort pour Airbus qui annonce la vente de 50 A350 à un fidèle client, la compagnie Emirates. L’accord qui concerne des A350-900, l’avion gros-porteur de dernière génération du constructeur européen, atteint les 14,5 milliards d’euros au prix catalogue. «Nous sommes heureux de signer aujourd’hui une commande ferme de 50 A350 XWB, indique Guillaume Faury, le patron de l’avionneur (…) Emirates poursuit depuis longtemps sa stratégie d’investissement dans des technologies modernes et efficaces». «Nous avons hâte de voir l’A350 voler aux couleurs d’Emirates ! », a-t-il ajouté.

L’A350 peut voler sur de très longues distances. Il est d’un fuselage et d’ailes en fibre de carbone. Selon Airbus, ces nouvelles technologies lui permettent une économie de carburant de 25 % et autant de réduction des émissions de CO2.

La compagnie de Dubaï, déjà plus gros client de l’A380, a annoncé début novembre avoir presque triplé ses bénéfices semestriels grâce à une réduction des coûts d’exploitation et de la baisse du prix du fuel.