Montpellier : Fleuron des écoles aéronautiques françaises, l'Esma est rachetée par des Anglais

AERONAUTISME Après le départ de son actionnaire majoritaire, le chinois HNA, l'Esma - une des principales écoles aéronautique multidisciplinaire en Europe - a été rachetée par le Airways Aviation

Jérôme Diesnis

— 

Hôtesses de l'air et stewart à l'école.
Hôtesses de l'air et stewart à l'école. — Studio Mouial / Esma

Placée en redressement judiciaire le 17 juin, l’Esma (École supérieur des métiers de l’aéronautique) a été repris par le groupe anglais Airways aviation. Un soulagement pour les 70 collaborateurs de la structure basée à Mauguio.

Des élèves en cours d'apprentissage de pilotage d'un hélicoptère à l'Esma
Des élèves en cours d'apprentissage de pilotage d'un hélicoptère à l'Esma - Studio Mouial / Esma

Créée en 1988 par Air Littoral, elle a depuis volé de ses propres ailes malgré la liquidation judiciaire de la compagnie aérienne le 17 février 2004. « L’acquisition de l’Esma est une étape importante pour répondre à la croissance extraordinaire du secteur au cours des 15 prochaines années », évoque dans un communiqué Romy Hawatt, président exécutif du groupe Airways Aviation.

Ancienne acquisition de la galaxie HNA

L’Esma appartenait au chinois HNA, engagé dans une vaste stratégie de cession d’actifs (notamment d’Aigle Azur). Une vingtaine de dossiers a été déposée au tribunal de commerce de Montpellier pour la reprise de ce fleuron de l’apprentissage aéronautique : l’école délivre des diplômes certifiés en Europe pour la formation des pilotes, des équipages en cabine, de la maintenance des aéronefs ou encore la manutention au sol, y compris des matières dangereuses.