XL Airways placée en redressement judiciaire, offres possibles jusqu'à samedi midi

AERIEN « On a cinq jours pour faire un miracle », a prévenu le PDG de la compagnie

J.-L. D. avec AFP

— 

Un rassemblement XL Airways
Un rassemblement XL Airways — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Le tribunal de commerce de Bobigny a placé ce lundi  XL Airways en redressement judiciaire avec un délai jusqu’à samedi midi pour le dépôt d’offres de la part d’éventuels repreneurs, a annoncé le PDG de la compagnie aérienne, Laurent Magnin, à la sortie de l’audience.

« On va se battre dans les jours qui viennent. On a jusqu’à samedi midi pour déposer des offres au tribunal de commerce de Bobigny. On a cinq jours pour faire un miracle », a-t-il déclaré aux journalistes ajoutant que les « actionnaires (le groupe Dreamjet) ont fait une proposition au groupe Air France » et que « le gouvernement, les équipes de Ben Smith doivent évaluer dans les 48h s’il y a une capacité de sauvetage d’XL Airways », a-t-il ajouté.