Avec la Taycan, Porsche fait une entrée magistrale et remarquée dans l’univers de la voiture électrique ! Lancer le diaporama
Avec la Taycan, Porsche fait une entrée magistrale et remarquée dans l’univers de la voiture électrique ! — © Porsche

AUTO

Salon de Francfort 2019 : Porsche Taycan, la Porsche qui veut la peau de Tesla !

La Porsche Taycan est l’une des stars de ce Salon de Francfort 2019. Avec sa silhouette et ses performances, elle a de quoi inquiéter la reine de la voiture électrique : Tesla. 

Peu avant le lancement officiel de la Taycan au Salon de Francfort, Porsche avait annoncé avoir décroché un record sur la boucle nord du circuit du Nürburgring, la Nordschleife. Un tracé de plus de 20 kilomètres à travers la Forêt Noire qui fait office de mètre-étalon dans l’univers des voitures sportives. Cette annonce n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd : Elon Musk, patron de Tesla, a promis de répliquer ! D’ailleurs, une Tesla Model S améliorée a déjà été aperçue en pleine séance de test sur la même Nordschleife pour battre le record de la Porsche Taycan. Tout cela pour vous dire que la bagarre entre Tesla et Porsche est officiellement lancée ! 

Guerre des chiffres

Sur le marché de la voiture électrique, il faut avouer que Tesla – constructeur précurseur – a fait très fort. La berline Model S Ludicrous Performance offre une accélération démesurée : de 0 à 100 km/h en 2,6 secondes seulement ; la version « Grande autonomie » permet de rouler jusqu’à 610 km sans recharger. Mais aujourd’hui, Porsche arrive avec un produit abouti, une chaîne de production bien étudiée, une finition typiquement allemande et surtout… une histoire très riche ! La Taycan abat le 0 à 100 km/h en 2,8 secondes et pour l’instant, la version « Turbo » offre jusqu’à 450 km d’autonomie. Si la Model S peut filer à 261 km/h, la Taycan la suit de très près avec 260 km/h en pointe. Côté tarifs, dans sa version la plus performante, l’américaine coûte 107.700 € tandis que l’allemande demande un investissement de 181.552 € (155.552 € dans la version Turbo).

Avec la Taycan, Porsche fait une entrée magistrale et remarquée dans l’univers de la voiture électrique !
Avec la Taycan, Porsche fait une entrée magistrale et remarquée dans l’univers de la voiture électrique ! - © Porsche

 

Une nouvelle technologie

Côté technique, la Porsche Taycan est également synonyme de « nouvelle école ». Il s’agit du premier véhicule de série avec une tension systémique de 800 volts au lieu des 400 volts habituels des voitures électriques. Ce qui signifie qu’en un peu plus de 5 minutes, la batterie peut être rechargée en courant continu (DC) à partir du réseau de recharge à haute puissance pour récupérer une autonomie de 100 kilomètres. Porsche promet également une vingtaine de « Launch control » (départ-arrêté) sans perte de puissance et mise sur une boîte de vitesses à 2 rapports. La première vitesse donne au Taycan une accélération encore plus franche depuis l'arrêt, tandis que la deuxième vitesse et son rapport de transmission long assurent un rendement élevé et une réserve de puissance qui l’est tout autant. 

La hache de guerre est officiellement déterrée dans le monde des sportives électriques !

Retrouvez notre dossier spécial "Salon de Francfort 2019"