Optimiste, Airbus pense que la flotte mondiale d'avions va plus que doubler (sur 20 ans)

HORIZON L’avionneur européen Airbus table sur un besoin mondial de 39.210 appareils neufs au cours des 20 prochaines années et sur une flotte mondiale plus que doublée

H.M.

— 

Un avion d'Airbus. Illustration.
Un avion d'Airbus. Illustration. — Francois Mori/AP/SIPA

Quelque 23.000 avions volent aujourd’hui dans le monde. Et selon les spécialistes d’Airbus, dont les prévisions ont été dévoilées ce mardi, la flotte va plus que doubler d’ici à 20 ans, avec 48.000 appareils en exploitation, dont 39.210 nouveaux.

L’avionneur européen table sur une croissance du trafic aérien de 4,3 % et estime qu’il faudra au cours des deux prochaines décennies former 550.000 nouveaux pilotes ou encore 640.000 nouveaux techniciens.

Autant dire que le constructeur parie sur un horizon dégagé, grâce notamment aux pays émergents « où les coûts et la géographie rendent les alternatives impossibles ».

La tendance au « flight shaming » – la honte de  prendre l’avion liée aux préoccupations climatiques – n’entame pas l’optimisme d’Airbus, au contraire. Car, selon ses prévisions 14.000 des 39.000 avions vendus, le seront pour remplacer de vieux modèles par des appareils moins gourmands en carburant et donc plus compétitifs. Comme ceux de la gamme « neo » d’Airbus qui ne cesse de se compléter.