Marseille : Près d'un kilogramme d'or récupéré sur les cadavres dans un crématorium

BUSINESS IS BUSINESS En 2018, a été récupéré sur les cadavres incinérés au crématorium Saint-Pierre de Marseille l’équivalent d’un lingot d’or

M.Cei.

— 

Un crematorium à Hambourg, en Allemagne. 
Un crematorium à Hambourg, en Allemagne.  — GRIMM/VARIO IMAGES/SIPA

Selon une information de La Marseillaise, relayée par Marsactu et France Inter, près de 852 grammes d’or, soit l’équivalent d’un lingot, ont été récupérés en 2018 sur les cadavres incinérés au crématorium du cimetière Saint-Pierre de Marseille.

Cet or, trouvé par exemple sur les dents et bijoux des défunts, fait partie des déchets métalliques que laissent les corps incinérés. Le crématorium ferait alors appel à une société extérieure pour valoriser ce métal, avant de restituer les cendres à la famille, et ce, sans en informer les proches du défunt. Le métal ainsi récupéré serait réutilisé dans l’aéronautique, l’automobile ou l’électroménager. Chaque cadavre contiendrait en moyenne 2,2 grammes d’or.

« Cela fait effectivement l’objet d’un marché public, qui est d’ailleurs en cours de renouvellement, confirme la métropole à 20 Minutes. C’est quelque chose ce qui se fait dans tous les incinérateurs de France. On ne peut pas laisser des métaux lourds polluer les sols. »