Réforme des retraites : durée de cotisation plutôt qu’âge pivot, êtes-vous favorable à la piste choisie par Macron ?

VOUS TEMOIGNEZ Lors de son interview post-G7, Emmanuel Macron a indiqué qu’il était favorable à un système de retraites basé non pas sur l’âge, mais sur la durée

Jean Bouclier
— 
Sur la plage de Pornichet, en 2018.
Sur la plage de Pornichet, en 2018. — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Un virage inattendu. Invité à dresser le bilan du G7 qui venait tout juste de s’achever, lundi soir sur France 2, le président a pris position sur la future réforme des retraites, prévue pour entrer en vigueur à l’horizon 2025. « Je préfère qu’on trouve un accord sur la durée de cotisation plutôt que sur l’âge », a avancé le locataire de l’Elysée, contredisant ainsi la piste évoquée, au cœur de l’été, par le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye.

Ce dernier avait en effet recommandé une autre voie, à savoir un « taux plein » pour les retraités en se basant sur un âge « pivot » de 64 ans, avec un système de décote et de surcote incitatif.

Une consultation à l’automne

Un pas en arrière de la part d’Emmanuel Macron, pour qui « rien n’est encore décidé », sachant que de nouvelles discussions avec les partenaires sociaux sont prévues la semaine prochaine à Matignon. Avant que les Françaises et Français ne soient consultés, eux aussi, à l’automne.

Et vous, que pensez-vous de la position prise par Emmanuel Macron ? A-t-il raison de privilégier un système basé sur la durée de cotisation plutôt que sur un âge pivot ? Est-ce le meilleur moyen de garantir un bon niveau de retraite tout en prenant en compte le financement du système ? Ou faut-il, comme le préconise le patronat, relever l’âge légal de départ ? La consultation à venir de la population est-elle, selon vous, une bonne solution pour trouver la meilleure voie à suivre ?