Vacances: Bons plans pour des hébergements pas chers

VACANCES A PETITS PRIX 2/3 Pour vos vacances, «20 Minutes» vous a dégotté des bons plans pour réduire le coût de l'hébergement

Romarik Le Dourneuf

— 

Des lieux de séjours originaux avec l'échange de maison
Des lieux de séjours originaux avec l'échange de maison — Franck Winkler
  • Selon le site seloger.com, le prix de location d'une maison pour une semaine en très haute saison, est de 1.133 euros.
  • Pour des bons plans d'hébergement, pensez à l'entraide entre usagers.

20 Minutes vous livre des bons plans pour des vacances moins chères. Aujourd’hui, des astuces pour l'hébergement.

Lorsqu’on veut partir en vacances avec un budget très mince, il faut réussir à réduire les coûts partout où ils sont. Après avoir trouvé le moyen de transport le plus économique, il faut désormais chercher le bon plan pour se loger sans se ruiner. 20 minutes vous en propose quelques-uns.

On a échangé nos maisons

Comment supprimer «hébergement» de sa liste de dépenses ? Grâce à l'échange de maison. Cette pratique, dont l’origine remonte aux années 1950, consiste à troquer son logement personnel avec celui de particuliers qui habitent dans une région que l’on souhaite visiter pour la durée des vacances. Parce qu’il n’est pas aisé de trouver les personnes qui correspondent à vos conditions (période, lieu, taille, etc.), des sites Internet se chargent de mettre en relation les volontaires.

Son logement est un bien précieux, aussi il est important de vérifier avec l’assureur sa couverture dans les conditions d’un prêt. Si des doutes subsistent quant aux vacanciers et vacancières qui l’occuperont, il existe des contrats spécifiques pour se protéger.

Cette formule a pour avantage de faire bénéficier d’un hébergement gratuit aux participants. Elle permet de disposer de tout le nécessaire en fonction de ses besoins, c’est pourquoi il est particulièrement adapté pour les familles. Il arrive même que les véhicules personnels soient inclus dans l’échange pour une plus grande mobilité.

L’expérience n’est pas anodine, elle demande de bien anticiper ses vacances et quelques démarches administratives dans un premier temps. Mais elle se révèle très pratique une fois ces étapes passées. 

Découvrir le gardiennage de maison

Passer ses vacances dans une superbe demeure sans dépenser le moindre centime, c’est possible avec le «homesitting» (Gardiennage de maison en français). Le système est simple: certains vacanciers ont besoin de faire garder leur maison, pour s’occuper d’animaux, de plantes ou par peur du cambriolage. Ils font alors appel à un particulier qui vient loger dans leur habitation pour s’occuper de ces tâches. Ce système permet aux «gardiens» et «gardiennes» d’avoir un lieu pour se loger gratuitement en échange de services et de découvrir la région. Comme pour l’échange de maison, le véhicule des propriétaires peut être inclus dans le contrat.

Notons tout de même que le particulier en charge de la maison a une mission à remplir, sans quoi, il aura du mal à retrouver un logement pour ses prochains congés. Et qu'une bonne préparation est de mise pour que le séjour se passe bien: il faut que chacun précise ses exigences et conditions et accepte celles de l’autre partie. Des agences et sites sont spécialisés dans cette pratique, qui permettent la mise en relation et le bon respect des contrats.

J’irai dormir chez vous grâce au couchsurfing

Le nom couchsurfing a fait son apparition au début des années 2000. Le principe est simple : plutôt que d’aller dormir à l’hôtel pendant son voyage, on peut solliciter la bonne volonté des locaux et se faire accueillir une ou plusieurs nuits. En dormant dans une chambre d’amis ou sur le canapé («couch» en anglais), en plus de ne pas payer le loyer, le couchsurfing permet de voyager autrement: rencontrer des locaux, voir sa destination de vacances à travers un autre prisme que celui du tourisme, apprendre les bons plans de restaurants ou de cafés...

La pratique est basée sur la réciprocité: les voyageurs d’un jour deviennent les hôtes du lendemain. Il est de coutume d’apporter à ses accueillants une spécialité de sa région, peut-être pour l’inciter à venir la visiter. Les parties ne sautent pas tout à fait dans l’inconnu puisque les sites Internet permettant la mise en contact et utilisent un système de notation et de commentaires afin de prévenir de mauvais comportements.

Il existe désormais une évolution à la pratique nommée le «nightswapping», qui utilise le même procédé avec un système de points gagnés lorsque l’on est l’hôte, et qui sont ensuite à «dépenser» pour être invité dans la destination de son choix.