Vacances: Bons plans pour des transports pas chers

VACANCES A PETITS PRIX 1/3 L’été n’est pas encore terminé et beaucoup de vacanciers choisissent l’arrière-saison pour partir. Si les voyages représentent un budget important, il est toujours possible d’en réduire le coût

Romarik Le Dourneuf

— 

Illustration aéroport
Illustration aéroport — Jan Vasek
  • Le billet congé annuel, qui permet d'obtenir des réductions allant de 25 à 50%, est éligible pour tous les salariés du privé, du public, aux retraités, aux artisans et aux stagiaires.
  • On peut trouver des offres intéressantes en cherchant des billets d'avion sur les sites Internet locaux des destinations où on souhaite passer ses vacances.
  • Le covoiturage, populaire pour les courtes et moyennes distances, est une solution économique pour de longs voyages également.

20 Minutes vous livre des bons plans pour des vacances moins chères. Aujourd'hui, des astuces pour le transport.

Les vacances d’été sont un sujet qui hante les esprits et les discussions parfois tôt dans l’année. Malheureusement, pour beaucoup, elles peuvent s’avérer être un luxe inatteignable en raison d’un budget limité. Toutefois il existe des astuces pour pouvoir partir sans faire exploser son portefeuille. 20 minutes vous en propose quelques-unes.

Le billet de congé annuel

Peu de gens le savent mais il est possible de bénéficier une fois par an d’un billet de train SNCF avec une réduction pouvant aller jusqu’à la moitié de son prix. Tous les salariés, du privé ou du public, les travailleurs à domicile, les artisans, les demandeurs d’emploi, stagiaires et retraités peuvent en bénéficier. Ce billet inclut même son conjoint et les enfants de moins de 21 ans. Il permet de profiter de 25 % de rabais sur tous les titres de transport pour un aller-retour supérieur à 200 kilomètres. Cette réduction peut même atteindre 50 % si au moins la moitié du montant est réglée avec des chèques-vacances.

Il existe tout de même quelques conditions: le voyage doit être effectué en France, et le retour doit se faire au plus tard 60 jours après l’aller. Chaque individu ne peut profiter que d’un seul billet congé annuel, que ce soit en tant que titulaire du billet ou comme accompagnant. La demande se fait au guichet d’une gare SNCF en fournissant le formulaire disponible sur le site service-public.fr. Il est toutefois important de noter que ce billet n'est pas cumulable avec les réductions offertes par les cartes proposées (avantages week-end, famille, prem's, etc.)

Regarder sur le site Internet local pour un voyage à l’étranger

Afin de remplir au maximum leurs avions, les compagnies aériennes peuvent adapter leurs tarifs aux populations concernées. Ainsi, les billets proposés dans les pays dont les revenus moyens sont nettement inférieurs à ceux des Français peuvent être moins chers pour les populations locales. Si on souhaite faire un aller-retour au Vietnam par exemple, il est judicieux de regarder la version vietnamienne du site Internet de la compagnie pour rechercher son voyage. Les billets sont à des tarifs parfois inférieurs de 30 % en achetant en «local».

 

Regarder les aéroports secondaires et les escales

La logique quand on recherche un vol est d’inscrire directement la ville ou l’aéroport de destination. Pourtant il peut s’avérer pertinent d’écarter un peu ses œillères et de regarder autour de son objectif. Il existe souvent des aéroports un peu plus petits dans les environs et les tarifs pour ceux-ci peuvent être plus modestes, à l’image de Beauvais qui reçoit les vols de compagnie «low-cost» pour Paris. 

Ajouter 30 minutes de train ou une heure de bus à son voyage peut permettre de notables économies. Par exemple, un voyageur qui veut aller visiter Gênes et les cinq terres serait avisé de regarder les tarifs sur l’aéroport de Milan et le train entre les deux villes.

Pour les vols long-courriers, quand ceux-ci comportent une escale sur le même continent que l’aéroport d’arrivée, il ne faut pas hésiter à considérer la solution intracontinentale «low-cost». On peut alors séparer son billet en deux avec un vol important entre le départ et l’escale et un vol moins cher entre l’escale et l’arrivée.

Voyager en sens inverse

L'été, les vacanciers aiment le soleil, c'est connu. La Grèce, l’Espagne et l’Italie font en effet partie des destinations privilégiées en Europe. Mais pour voyager moins cher, mieux vaut filer vers le Nord. Une de meilleures solutions pour obtenir des vacances à petit prix est en effet de croiser les autres voyageurs.

D'autant que les destinations du Nord proposent des activités et paysages fabuleux en été. Il est possible de trouver des tarifs très intéressants sur des destinations toutes aussi séduisantes, en prenant le contre-pied de la majorité des vacanciers. Voir l’Ecosse et ses châteaux au soleil, profiter de la douceur de l'arrière-saison en Irlande... 

Covoiturer

Un moyen de réduire les coûts de transport est bien sûr de les partager. Le covoiturage qui a pris une place de plus en plus importante dans les trajets courts et moyens, peut être une solution économique pour les trajets longs. Avec des amis, vous passerez - on l'espère - le voyage en bonne compagnie. Et avec de parfaits inconnus, vous ferez, sait-on, peut-être de belles rencontres? C'est tout ce que 20 Minutes vous souhaite ! 

 

  • Le meilleur moyen de réduire le coût de son voyage reste de le réserver le plus tôt possible.
  • Pour les vacanciers qui ont la possibilité de rester flexible, s'abonner à des newsletters de comparateurs en ligne ou d'agences de voyages permet de profiter des meilleures offres
  • Le mythe de la bonne affaire à attraper en dernière minute est tenace mais très risqué. Si en de rares occasions certains ont pu bénéficier d'offres exceptionnelles, cela reste très singulier.