Angers: Un hypermarché Casino va tester l'ouverture du dimanche après-midi sans caissiers

CONSOMMATION L'hypermarché Géant Casino de la Roseraie, à Angers, fonctionnera à l'aide de caisses automatiques uniquement jusqu'à 21h

Julie Urbach

— 

Un hypermarché Géant Casino
Un hypermarché Géant Casino — SOLAL/SIPA
  • A partir du 28 août, Casino va tester l'ouverture dominicale d'un hypermarché, et ce toute la journée.
  • Entre 13h et 21h, aucun caissier ne sera présent dans le magasin, qui aura recours à des agents de sécurité et des animatrices extérieures au groupe.
  • La décision inquiète chez les élus et les syndicats.

Il pourrait s’agir d’une première en France. Si certains magasins de plus petite taille l’expérimentent déjà, un hypermarché Casino va cette fois ouvrir ses portes aux clients le dimanche après-midi. La très grande surface (5.189 m2), située quartier de la Roseraie à Angers, proposera un fonctionnement particulier à partir du 25 août prochain : l’après-midi, tous les achats se régleront via des caisses automatiques. 20 Minutes fait le point sur cette annonce et les questions qu’elles posent.

Concrètement, comment cela va se passer ?

Selon le service communication des enseignes Casino, qui confirme à 20 Minutes l’information du Courrier de l'Ouest, plus aucun caissier ne sera présent dans le magasin à partir de 12h30. Jusqu’à 21h, les clients devront passer eux-mêmes leurs articles sur l’une des huit caisses en libre-service. Quatre agents de sécurité, « d’une société extérieure », seront là pour surveiller les lieux « mais en aucun cas pour conseiller les clients ».

« Dans un premier temps, des animatrices, toujours extérieures au groupe, seront toutefois présentes pour aider au bon fonctionnement des caisses, indique-t-on. Il y aura également une hotline téléphonique. Pour nos 115 collaborateurs, dont la présence et le savoir-faire restent indispensables, cela ne changera donc rien. »

Cette ouverture est-elle légale ?

En théorie oui : si la loi Macron a récemment donné le droit aux grandes surfaces alimentaires d’ouvrir leurs portes jusqu’à 13h le dimanche matin, cette plage horaire étendue est possible car le groupe va faire appel à des salariés prestataires. D’ailleurs, le service communication des enseignes Casino rappelle que 54 de leurs magasins sont déjà ouverts le dimanche après-midi grâce au même procédé, et ce « pour mieux correspondre au rythme de vie des clients ».

« Plusieurs produits ne seront pas accessibles le dimanche après-midi », indique Casino. L’alcool, dont la vente est interdite aux mineurs, ne sera pas commercialisé. Les rayons boucherie et boulangerie seront également fermés.

Quelles sont les réactions ?

Chez les politiques et les syndicats, la décision passe mal. « Qu’une grande surface veuille ouvrir le dimanche après-midi sans son personnel relève d’un non-sens économique et social. Cette décision participe à une surenchère dont personne ne sortira gagnant, car une société déshumanisée n’a pas d’avenir », a réagi le maire d’Angers, Christophe Béchu (DivD, ex LR).

« L’ouverture des hypermarchés le dimanche matin est une mauvaise idée. Le dimanche après-midi, une très mauvaise idée. Je proposerai dès le plan de finances 2020 un dispositif innovant pour pénaliser ces hypers et mettre en place de nouvelles aides pour petits commerces », assure de son côté le député Matthieu Orphelin (DivG, ex LREM). Les syndicats, qui dénoncent un contournement de la loi et s’inquiètent d’une généralisation du travail du dimanche, s’organisent déjà pour une mobilisation à la rentrée.