Etes-vous prêts à boycotter les plateformes qui ont recours à des coursiers pour livrer des repas?

VOUS TEMOIGNEZ Un appel a été lancé par un collectif de livreurs

N.R. avec AFP

— 

Paris Les livreurs de repas a domiciles Deliveroo ont manifest contre la precarisation et leurs conditions de travail -France le 11 aout 2017. Credit:Sevgi/Sipa//SEVGI_DEL014084/Credit:SEVGI/SIPA/1708131235
Paris Les livreurs de repas a domiciles Deliveroo ont manifest contre la precarisation et leurs conditions de travail -France le 11 aout 2017. Credit:Sevgi/Sipa//SEVGI_DEL014084/Credit:SEVGI/SIPA/1708131235 — SIPA

Plusieurs livreurs de Deliveroo ont demandé aux consommateurs de boycotter ce mercredi la plateforme de livraison de plats à domicile avec laquelle ils sont en conflit au sujet de leur nouvelle grille tarifaire qui entraîne, selon eux, une baisse de leur rémunération.

« Aujourd’hui, on essaie de sensibiliser les consommateurs. On leur demande, juste aujourd’hui, de ne pas commander à Deliveroo et de ne pas se connecter, par soutien au mouvement », a dit à l’AFP Jean-Daniel Zamor, président du Collectif des livreurs autonomes parisiens (CLAP 75). Selon la plateforme, qui entend mieux valoriser les courses de plus de 10 minutes, la nouvelle grille offre « une meilleure tarification, plus juste » et « plus de 54 % des commandes sont payées davantage ». Mais pour Jean-Daniel Zamor, les courses longues ne sont pas rentables car « elles peuvent faire plus d’une heure, soit l’équivalent de trois ou quatre courses courtes ».

Vous commandez parfois (ou souvent) vos repas via une application : votre avis nous intéresse. Allez-vous participer au boycott ? Pensez-vous moins commander à l’avenir ? Pensez-vous au contraire que cela va pénaliser les livreurs ? Estimez-vous que les conditions de travail des livreurs et leurs rémunérations sont correctes ? Pour nous répondre, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous.