Uber: Un tiers des emplois dans le département marketing vont être supprimés

EMPLOI Au total, 400 emplois vont être supprimés sur les 1.200 que compte le département marketing

20 Minutes avec agences

— 

Le siège social de Uber à San Francisco.
Le siège social de Uber à San Francisco. — Eric Risberg/AP/SIPA

Uber a indiqué qu’il allait supprimer 400 emplois dans son département marketing, soit un tiers des personnels de ce service. L’objectif du groupe est de baisser les coûts. L’annonce a été faite ce lundi dans un document interne, dont l’AFP a obtenu copie, par le PDG Dara Khosrowshahi et la directrice du marketing Jill Hazelbaker. Fin mars, le groupe avait indiqué employer 24.494 personnes à travers le monde, dont un peu plus de 1.200 dans le marketing.

« Nous ne faisons pas ces changements parce que le marketing n’est plus important pour Uber », écrit le PDG. « C’est tout le contraire : nous sommes en train d’effectuer ces changements parce que présenter une vision forte, dynamique et unifiée au monde n’a jamais été aussi important. »

Une entrée en Bourse ratée

Cette cure d’austérité intervient au moment où le service de réservation de voitures avec chauffeur est sous pression des marchés financiers. En mai dernier, son introduction en Bourse a été ratée. Entrée à Wall Street au prix de 45 dollars le titre (40,39 euros), l’action Uber a terminé la séance lundi à 43,88 dollars (39,38 euros). Au premier trimestre, le groupe a accusé une perte nette d’un milliard de dollars.

Uber, qui investit dans les vélos électriques, la livraison des repas à domicile et les véhicules autonomes en plus de la réservation de voiture avec chauffeur, doit présenter ses résultats du deuxième trimestre la semaine prochaine. Mais les marchés ne sont pas très optimistes.