Prime à la conversion: Vous avez des interrogations? Posez-les nous

VOUS AVEZ UNE QUESTION Si la première version de la prime à la conversion a connu un vif succès, la nouvelle mouture change certains critères et modalités

Romarik Le Dourneuf

— 

Les véhicules classés en vignette Crit’air 2 et immatriculés avant le 1er septembre 2019 ne seront plus éligibles à la prime à la conversion
Les véhicules classés en vignette Crit’air 2 et immatriculés avant le 1er septembre 2019 ne seront plus éligibles à la prime à la conversion — Mario Fourmy

La prime à la conversion, dispositif d’aide au remplacement d’un véhicule ancien par un véhicule moins polluant, sera restreinte à partir du 1er août, d’après un décret publié ce mercredi au Journal officiel.

Les véhicules dont le prix d’achat dépasse les 60.000 euros devraient être exclus du dispositif, et le plafond des émissions de CO2 sera revu à la baisse, de 122 grammes au kilomètre à 117 grammes. Certains véhicules anciennement concernés par la prime ne le seront plus, et le montant de l’aide ainsi que les conditions de son attribution seront également modifiés, dans le but de privilégier les revenus modestes.

Vous êtes intéressé par la prime à la conversion, mais ne savez pas si votre véhicule actuel peut entrer dans le processus d’échange, ou si vos revenus vous permettent de recevoir cette subvention ? Vous souhaitez acquérir un véhicule, mais ne savez pas s’il est concerné par la prime ? Venez poser toutes vos questions sur la nouvelle prime à la conversion, et 20 Minutes tentera d’y répondre avec un expert.