Angers: Vérisure ouvre un grand centre de télésurveillance et promet 500 emplois

ECONOMIE La société spécialisée dans les alarmes connectées veut recruter massivement à Angers

F.B.

— 

Inauguration des nouveaux locaux de Vérisure à Angers, le 3 juillet 2019.
Inauguration des nouveaux locaux de Vérisure à Angers, le 3 juillet 2019. — Vérisure

C’est une installation qui va peser pour le bassin économique angevin. Leader européen pour des alarmes connectées pour les particuliers et entreprises, la société Vérisure a inauguré ce mercredi, à Angers, son nouveau centre de télésurveillance. Implanté quartier Roseraie-Orgemont, dans l’ancien immeuble AXA, le site de 4.000 m2 se veut le « plus grand centre de télésurveillance de France » et l’un des plus importants en Europe. Objectif : soutenir la croissance d’une activité qui a le vent en poupe.

Cent personnes d’ici la fin 2019

Pour l’heure, une soixantaine de salariés travaillent sur le site. Un chiffre qui sera porté à 100 personnes en CDI d’ici à décembre et à environ 500 d’ici à 2024, promet Vérisure. La majorité des postes à pourvoir correspondent à des missions de télésurveillance. Mais des emplois de relation client, de maintenance et de commerciaux seront aussi recrutés.

Pourquoi venir à Angers ? « Nous avons été convaincus par son dynamisme, son attractivité et la qualité de vie qui y règne », justifie Olivier Allender, directeur de Vérisure France. Le maire d’Angers, Christophe Béchu, a salué une « excellente nouvelle pour notre territoire ».

La société Verisure, présente dans 14 pays d’Europe et d’Amérique du Sud, compte 73 agences et emploie 2.500 personnes.