Nice: Elle était attendue depuis des années... Une ligne directe avec la Chine ouverte dès cet été

TOURISME Trois rotations hebdomadaires seront opérées par Air China, la compagnie nationale chinoise

Fabien Binacchi
— 
Un avion de la compagnie Air China (Illustration).
Un avion de la compagnie Air China (Illustration). — Yonhap News/NEWSCOM/SIPA

Ce sont des années de tractations qui s’achèvent… L’aéroport de Nice a annoncé ce vendredi l’ouverture, dès le 2 août, d’une ligne directe avec Pékin. Il est ainsi le deuxième de France, après Paris, à bénéficier d’une route sans correspondance avec la Chine. « Une excellente nouvelle pour l’ensemble de la destination », a réagi David Lisnard, le président du comité régional au tourisme de la Côte d’Azur.

« Trois rotations hebdomadaires, les mercredis, vendredis et dimanches, seront opérées par Air China, la compagnie nationale chinoise, en A330-200 en bi-classe, business et économique, soit 227 sièges dont 28 Affaires », a précisé la direction de l’aéroport de Nice.

Passer de 115.000 à 250.000 touristes chinois par an

En mars dernier, juste après la visite du président chinois Xi Jinping dans la capitale azuréenne, l’adjoint au tourisme niçois annonçait à 20 Minutes la concrétisation « très prochaine » de ce projet d’ouverture, après de longues négociations. « Un vol direct, ce serait 30 % de voyageurs en plus », s’était-il réjoui.

Les touristes chinois, dont « les séjours [sur la Côte d’Azur] ont triplé entre 2007 et 2015 » selon le CRT, affichent « un fort potentiel » pour les professionnels du tourisme azuréen. Avec cette nouvelle ouverture, « l’objectif fixé est d’atteindre 250.000 séjours en 2025 [115.000 en 2018], afin que la Chine fasse son entrée dans le top 10 des marchés étrangers de la Côte d’Azur », précise le comité.