Coup de pompe brutal sur le pétrole

- ©2008 20 minutes

— 

Du soleil et moins de kilomètres. La consommation de carburants en France a subi une « chute brutale » et « jamais vue » de 12,3 % en août par rapport à août 2007, a indiqué hier l'Union française des industries pétrolières (Ufip). La baisse a débuté en juin (- 8,1 %) et s'est prolongée en juillet (- 1,4 %). Pour Jean-Louis Shilansky, président de l'Ufip, ce phénomène est « lié à la flambée des cours » du pétrole qui ont atteint un record à 147,5 euros le baril le 11 juillet, et ont généré une hausse du prix à la pompe. La tendance concerne aussi bien les ménages que les routiers.