La consommation de carburants a brutalement chuté au mois d'août

PETROLE Elle a baissé de 12,3%, du «jamais vu»...

Avec agence

— 

Grande première en France, le trafic sur les autoroutes a baissé de 4% en juillet par rapport à l'an dernier, conséquence de l'envolée des prix à la pompe, ce qui ne fait pas les affaires des sociétés concessionnaires.
Grande première en France, le trafic sur les autoroutes a baissé de 4% en juillet par rapport à l'an dernier, conséquence de l'envolée des prix à la pompe, ce qui ne fait pas les affaires des sociétés concessionnaires. — Eric Cabanis AFP/Archives

La consommation de carburants en France a subi une «chute brutale» et «jamais vue» de 12,3% au mois d'août par rapport à août 2007, a indiqué ce mardi l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

«Cette chute brutale, selon nos chiffres provisoires, est liée notamment à la flambée des cours» du pétrole brut sur les marchés mondiaux, qui avait atteint un record de 147,5 euros le baril le 11 juillet à New-York, a expliqué le président de l'Ufip, Jean-Louis Schilansky.

- 8,6% en juin

La consommation de l'essence en août a plongé de 16,9% et celle du gazole, le carburant le plus consommé en France, de 10,6%, selon l'Ufip.

«La tendance à la baisse de la consommation, amorcée en juin, s'est poursuivie, dans une moindre mesure en juillet, puis en août», a ajouté Jean-Louis Schilansky.

En juin, la consommation de carburants a baissé de 8,1% (-13,3% pour l'essence et -6,4% pour le gazole), et en juillet elle a diminué de 1,4% (-6,1% pour l'essence et +0,3% pour le gazole), selon les chiffres définitifs de l'Ufip, a-t-il précisé.