Une déclaration d'impôts.
Une déclaration d'impôts. — Raphael BLOCH/SIPA

CYBERATTAQUE

Site des impôts crashé: Deux enquêtes ouvertes sur une possible attaque informatique

Plus de trois millions de connexions en 30 minutes ont été répertoriées lundi soir sur le site des impôts, entraînant un bug

Le gouvernement avait donné un délai de 48 heures supplémentaires, soit jusqu’à ce jeudi soir, pour déclarer ses revenus après un bug du site des impôts. Selon une information de FranceInfo révélée ce vendredi, deux enquêtes ont été ouvertes pour suspicion d’une attaque informatique.

La première est interne au ministère des Finances, alors que l’autre a été confiée à l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (Anssi).

Adresses IP suspectes

Lundi soir, plus de trois millions de connexions en 30 minutes ont été répertoriées sur le site pour faire sa déclaration d’impôts sur le revenu. Conséquence : la plateforme s’est bloquée pour empêcher le vol de données confidentielles. Sur Twitter, le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin avait annoncé avoir « demandé à la Direction générale des finances publiques de laisser 48h de plus (jeudi minuit) pour déclarer ses revenus ».

Selon une source proche du ministère, citée par FranceInfo, des adresses IP suspectes situées à l’étranger ont été repérées.