Nice: «On a besoin de créer du lien», la marque Côte d’Azur France fête ses 1 an

ECONOMIE Pour l’occasion, une deuxième collection a été lancée avec des nouveaux produits en bagagerie, des apéritifs ou encore des mets autour de l’olive

Mathilde Frénois

— 

La collection propose notamment des tenues de plage (évidemment)
La collection propose notamment des tenues de plage (évidemment) — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • La marque Côte d’Azur France vient de souffler sa première bougie.
  • Dans le même temps, une deuxième collection a été lancée.
  • Un pop-up store va ouvrir ses portes à Cap 3000 fin juin pour mettre en avant les produits de la marque.

C’est l’histoire d’un t-shirt avec du mimosa ou d’un scooter décoré avec des parasols. Deux produits « made in Sud » qui s’unissent à leur région, la Côte d’Azur. A chaque vente de l’un de ces produits, 10 à 12 % de la recette sont reversés au comité du tourisme (CRT) pour la promotion de la destination. Cette collaboration vient de souffler sa première bougie. Et elle a le vent en poupe : des marques et des références viennent d’entrer dans la deuxième collection.

« La destination a toujours besoin de promotion. Il ne faut jamais être sur ses acquis : la concurrence mondiale extérieure est dynamique, analyse David Lisnard, maire de Cannes et président du CRT. La Côte d’Azur doit être un motif de fierté. On a besoin de créer du lien. Et avec cette marque, on rassemble mieux. » En 2018, douze entreprises étaient sous contrat pour commercialiser cent références. Les t-shirts avec du mimosa et les scooters ornés de parasols, donc. Mais aussi des espadrilles et des confiseries.

Les produits de la nouvelle collection.
Les produits de la nouvelle collection. - CRT Côte d’ Azur France

« Ce n’est pas Amazon, mais c’est plutôt positif »

Exactement 42.747 produits ont été vendus et sont venus renflouer les caisses du CRT l’année passée. « Ces produits ont généré 600.000 euros de chiffre d’affaires, pointe David Lisnard. Ce n’est pas Amazon, mais c’est plutôt positif. » En finançant le CRT, les produits permettent l’organisation de campagnes de promotion de la Côte d’Azur, des opérations auprès d’influenceurs ou d’opérateurs de voyage. Prochainement, l’organisme sera présent au Bastille Day de New York.

Après cette première année, la marque veut être « plus ambitieuse » pour la nouvelle collection. « L’idée, c’est de faire progresser de 50 % les ventes et les revenus », prévient le président du CRT. Pour cela, Côte d’Azur France passe de 12 à 16 entreprises référencées, ajoutant à son escarcelle une gamme de bagagerie, d’apéritifs, de mets autour de l’olive… Des produits qui seront en vente sur les corners des Galeries Lafayette, dans des points de vente d’hôtels, sur sa nouvelle e-boutique et sur le pop-up store Côte d’Azur France de Cap 3000, du 17 au 30 juin 2019. Pour encore plus de visibilité et de promotion de la destination.