La plateforme web Spliiit propose l’abonnement collaboratif

ARGENT Rentabiliser un abonnement à un service quelconque en divisant les frais entre plusieurs utilisateurs, c’est la proposition innovante de Spliiit, un nouveau site collaboratif

Julie Polizzi pour 20 Minutes

— 

Une nouvelle plateforme web vous propose de diviser les frais de vos abonnements avec vos proches.
Une nouvelle plateforme web vous propose de diviser les frais de vos abonnements avec vos proches. — IStock / City Presse

À l’ère de la consommation collaborative, le pouvoir du nombre n’a jamais été autant plébiscité. C’est en effet une formidable opportunité d’augmenter son pouvoir d’achat en rentabilisant et en divisant ses frais quotidiens. On partage aujourd’hui ses trajets, sa place de parking, son logement, ses repas… Alors, pourquoi pas ses abonnements mensuels ? C’est la proposition de Spliiit, une nouvelle plateforme web lancée mi-mai.

Un seul payeur, plusieurs utilisateurs

Cette start-up française, fondée par trois amis, est née d’un constat : une multitude de services fonctionnent par abonnement. Or, la plupart de ces formules permettent à l’utilisateur d’en faire profiter ses proches. On pense évidemment aux offres de VOD, de musique en ligne ou encore aux espaces de stockage numérique. Mais le plus souvent, il n’est pas question d’argent. Difficile de réclamer 3 euros par mois à son meilleur ami ou à un membre de sa famille pour lui permettre de se servir du compte Netflix, par exemple.

Dans d’autres situations, la question peut toutefois être réellement problématique. La personne « vit en colocation avec trois autres personnes. Certains abonnements ont un prix dérisoire, c’est donc souvent la “débrouille” pour partager les frais », explique Jonathan Lalinec, à l’origine de Spliiit. D’autant plus qu' « il est compliqué, voire impossible à ce jour, de programmer un prélèvement ou un virement permanent pour un petit montant, puisque les banques limitent les virements récurrents à un minimum de 15 euros ».

Rentabiliser son abonnement

À l’instar d’autres applications comme PayPal ou Lydia, Spliiit se propose comme une nouvelle solution de partage d’argent entre particuliers. Sauf qu’il s’agit ici de créer une cagnotte en ligne pour diviser le prix d’un abonnement avec son entourage. Vous payez 13,99 euros mensuels pour la formule Premium de Netflix, qui permet de regarder les programmes sur quatre écrans en simultané ? Il suffit de vous inscrire gratuitement avec vos proches intéressés par ce service sur Spliiit pour que ces derniers soient ensuite automatiquement débités chaque mois du montant à vous régler.

Même chose dans le cas de la colocation. Prenons l’exemple d’une box internet coûtant 29 euros par mois, et d’une assurance habitation à 15 euros par mois. Une fois les quatre colocataires inscrits sur la plateforme et le montant des abonnements à partager renseigné, chacun sera débité de 7,25 euros par mois pour la box et de 3,75 euros pour l’assurance, afin d’alimenter la cagnotte.

À noter : si l’inscription est gratuite, le site web prélève une commission dégressive de 10, 7 ou 4 % lorsque vous demandez à virer l’argent sur votre compte bancaire. Le don à une association est en revanche gratuit.

Et la loi dans tout ça ?

Le concept de Spliiit pose cependant une question de légalité. Car a-t-on le droit de partager à titre onéreux ses abonnements sans l’aval du prestataire ? Pour se protéger, la start-up se présente comme un simple intermédiaire de paiement. « Spliiit ne met pas en avant un service précis à partager. L’utilisateur doit se référer aux conditions générales de chacun de ses abonnements pour savoir s’il a le droit ou non de partager son compte », explique Jonathan Lalinec.

Le FAQ du site passe en revue plusieurs exemples. L’offre Dropbox Business permet ainsi un partage avec plusieurs utilisateurs, tandis qu’Amazon Prime l’autorise avec un membre du foyer. En revanche, il faut vivre sous le même toit pour profiter en commun d’un abonnement à Deezer Family, Spotify Family et Netflix. Reste à savoir qui ira le vérifier…