Vacances: Un coup de pouce financier grâce au système Vacaf

ARGENT Trois millions d’enfants sont privés de vacances chaque année, faute d’argent. Les Caisses d’allocations familiales leur viennent alors en aide en prenant en charge une partie de leurs frais de séjour

Julie Polizzi pour 20 Minutes

— 

Les Caisses d'allocations familiales financent chaque année les départs en vacances de 590 000 enfants.
Les Caisses d'allocations familiales financent chaque année les départs en vacances de 590 000 enfants. — IStock / City Presse

Que l’on soit adepte des plages de sable chaud ou de l’air pur de la montagne, les vacances sont l’occasion de s’évader tout en relâchant la pression. Et cela vaut aussi bien pour les adultes qui travaillent tout le reste de l’année que pour les enfants, qui ont bien besoin de souffler entre les cours. Sauf que tout le monde ne peut pas s’offrir ce luxe.

3.600 villages de vacances

Chaque année, ce sont quelque 22 millions de Français qui ne partent pas en vacances, dont 3 millions d’enfants, faute de moyens financiers suffisants. Pour soutenir les familles, les Caisses d’allocations familiales (CAF) ont donc mis en place le service mutualisé Vacaf. Il consiste en un réseau de 3.600 villages vacances et campings labellisés répartis dans toute la France et qui proposent des séjours à tarifs réduits grâce à différents coups de pouce.

Il faut distinguer l’aide aux vacances familiales (AVF), qui cible les ménages autonomes ; l’aide aux vacances sociales (AVS), destinée aux foyers les plus fragilisés ; et l’aide aux vacances enfants, locale ou nationale, finançant les départs en colonies et camps de vacances.

Un soutien automatique

Le fonctionnement du dispositif Vacaf est simple puisque c’est la CAF qui informe les bénéficiaires de leurs droits en début d’année. Le document qui est adressé précise le niveau de coup de pouce dont on peut bénéficier, sa nature et le montant maximum qui peut être accordé. Attention : chaque caisse fixe son propre règlement en ce domaine et peut le modifier d’une année sur l’autre.

À l’heure d’organiser les vacances, il suffit de se rendre sur le site officiel du service Vacaf et de choisir le séjour désiré parmi la liste proposée. Il faut ensuite contacter la structure concernée et lui indiquer un numéro d’allocataire. Le centre pourra alors préciser le montant qui restera à la charge du bénéficiaire, après déduction de l’aide de la CAF.

Près de 590.000 enfants, issus de plus de 200.000 familles, profitent chaque année de ces aides, dont 240.000 dans le cadre de séjours collectifs et 350.000 lors de départs en vacances avec leurs parents.