Fête des Mères: Combien les Français comptent-ils dépenser, et quel cadeau feront-ils?

EN FAMILLE Ce dimanche, les Français célébreront la fête des Mères. Si l’amour ne s’achète pas, les trois quarts d’entre eux offriront quand même un cadeau, selon un sondage YouGov. Lequel et pour combien ?

Romarik Le Dourneuf

— 

Trois quarts des Français comptent offrir un cadeau ce week-end.
Trois quarts des Français comptent offrir un cadeau ce week-end. — Pixabay
  • Selon un sondage YouGov, 75 % des Français comptent offrir un cadeau pour la fête des Mères, qui aura lieu ce dimanche.
  • Les fleurs sont le cadeau le plus fréquent, devant les parfums et la sortie au restaurant.
  • 20 Minutes a recueilli des témoignages pour en savoir plus.

Souvent associée au « traditionnel » collier de nouilles, la fête des Mères aura lieu ce dimanche. Parfois qualifiée de fête commerciale, elle reste pourtant très appréciée par les Français. En effet, selon un sondage Yougov *, 68 % des personnes interrogées considèrent cette fête comme importante. Et si 27 % des sondés déclarent l’avoir déjà oubliée par le passé, 75 % ont prévu de faire un cadeau à leur maman cette année.

Une question de budget

« Avec tout ce que j’ai fait pour eux, un cadeau pour la fête des Mères, c’est un minimum ! » affirme Meg à 20 Minutes. Elle dit tout haut ce qu’une majorité de mères semblent penser tout bas. En effet, selon le sondage Yougov, 57 % des mamans déclarent qu’elles seraient vexées de ne pas recevoir de cadeau ce dimanche. Murielle va même plus loin : « Je ne veux rien d’autre que mon billet d'avion pour Hawaï. »

Mais les enfants ne pourront faire de telles folies. « N’ayant pas trop les moyens, je lui offrirai un bon d’achat pour des vêtements, car ma maman est très difficile. Ce sera maximum 20 euros », nous explique ainsi Ana. Comme elle, 23 % des sondés consacreront de 20 à 30 euros pour leur présent de dimanche. En parallèle, 15 % des personnes interrogées disent qu’elles dépenseront moins de 20 euros. C’est notamment le cas des 18-24 ans (27 %).

A l’inverse, certains, comme Michèle, se permettent « d’acheter plusieurs cadeaux », faisant monter la facture à plus de 60 euros (11 % des Français). Voire même plus de 100 euros (4 %). Eve, par exemple, a prévu de dépenser entre 100 et 120 euros : « J’aime faire des cadeaux et pour le moment, je n 'ai pas d’enfant. Alors, ce sont mes parents qui en profitent. » Sans surprise, les plus de 55 ans sont parmi les plus généreux (19 % d’entre eux dépenseront plus de 60 euros, contre seulement 10 % des 18-24 ans).

Un joli bouquet

« C’est le geste avant tout ». Même si, comme le dit Marie-France à 20 Minutes, beaucoup de nos lecteurs mettent en avant l’intention, certains cadeaux gardent une popularité sans faille. Ainsi, 31 % des personnes interrogées dans le sondage Yougov ont prévu d’offrir des fleurs à leur maman. Un incontournable qui va inspirer Guillaume. « J’ai du mal avec ce genre de fête, mais si je ne fais rien, ma maman sera déçue, alors un joli bouquet, c’est facile et je sais que ça lui plaira », nous a-t-il confié.

A la deuxième marche du podium, le parfum est lui aussi une valeur sûre (10 %). C’est notamment le choix de Mélanie : « Je sais que (ma mère) l’adore, seule la taille du flacon évolue avec mes finances. » La sortie au restaurant complète le trio de tête (10 %). Mais Yacine, lui a trouvé le moyen de sublimer ce moment sans dépenser plus : « Habituellement, nous allons à quatre dans un restaurant correct, pour 25 euros par personne. Mais cette année, c’est moi qui cuisine. Et pour le même budget, je veux lui offrir un repas de reine. »

Les bijoux (7 % des personnes interrogées), de même que les soins et massages (6 %), sont également cités. Certains, comme Dora, offriront ce moment de détente via une box, car en plus de « proposer plusieurs prix, cela permet de choisir le soin et l’endroit ». D’autres, enfin, ont décidé de miser sur l’originalité. C’est le cas de Fortuné, qui offrira une ardoise sur laquelle sont collés des personnages en céramique représentants les membres de sa famille, ou de Joëlle, dont la maman « a toujours rêvé de se faire tatouer​. » Preuve que l’amour n’a pas de prix, elle l’assure, « peu importe le coût, je paierai ».

* Sondage réalisé du 8 au 9 mai 2019 auprès de 1.003 personnes représentatives de la population française, selon la méthode des quotas.