D'après l'Insee, 64.400 emplois ont été créés au premier trimestre 2019 en France

BOULOT Bonne nouvelle : c’est un chiffre en hausse

20 Minutes avec AFP

— 

L'Institut national de la statistiques et des études économiques.
L'Institut national de la statistiques et des études économiques. — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Le secteur privé a enregistré 66.400 créations nettes de postes au premier trimestre 2019, soit une hausse de 0,3 %, selon une estimation provisoire de l’Insee publiée vendredi. Après une année 2018 - marqué par un ralentissement –, les créations d’emplois se hissent à un niveau légèrement plus élevé ce trimestre avec notamment un rebond de l’intérim.

Au dernier trimestre 2018, l’Insee avait comptabilisé 54.000 créations de postes, également une hausse de 0,3 %. Le chiffre du 4e trimestre a été révisé légèrement par rapport à la publication de mars (50.700), a-t-on appris auprès de l’Insee. « Le coup de frein du 2e semestre 2018 en termes de créations d’emplois est derrière nous », souligne Bruno Ducoudré, économiste à l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques).

Une petite baisse du chômage à venir

Le chiffre du 1er trimestre est « cohérent » avec la baisse des inscrits à Pôle emploi en catégorie A (en recherche sans activité), a-t-il ajouté, et pourrait peut-être même préfigurer « une petite baisse » du chômage au 1er trimestre alors que ces chiffres sont attendus la semaine prochaine.

Sur l’ensemble du premier trimestre, la production industrielle a augmenté de 0,9 % par rapport au trimestre précédent tandis qu’elle a progressé de 0,5 % sur un an, a encore calculé l’Institut national des statistiques.

Sur un an, la hausse de l’emploi salarié privé est de 0,9 % (+173.700) pour atteindre 19,49 millions de postes au total. Alors que l’intérim, souvent marqueur d’une reprise ou d’une croissance, a perdu des postes en 2018, il reprend des couleurs au 1er trimestre et s’inscrit en hausse de 1,5 % (+12.100). Hors intérim, l’emploi salarié progresse de 0,3 % par rapport au trimestre précédent.