L'e-commerce demande de se montrer prudent, surtout lorsque le site internet est étranger.
L'e-commerce demande de se montrer prudent, surtout lorsque le site internet est étranger. — IStock / City Presse

ARGENT

Consommation: Quels sont les choses à savoir avant de faire un achat en ligne sur un site étranger?

Pratique et pas cher, Internet permet de commander des produits à l’autre bout du monde sans bouger de son canapé. Sauf que tout n’est pas importable en France, et encore moins gratuitement

D’après les chiffres de l’Institut national de la consommation, quelque 37 millions de Français effectuent des achats en ligne. Mais si le e-commerce a le vent en poupe, il impose de se montrer prudent, notamment lorsqu’il s’agit d’un site web étranger.

La fiabilité avant tout

On ne le redira jamais assez : n’achetez rien sur une plate-forme qui n’a pas pignon sur la Toile, et encore moins sans avoir fait les vérifications de rigueur. Dès lors que l’adresse URL se termine par «. fr », il s’agit d’un site français qui doit donc se conformer à la législation nationale. Vous pouvez d’ailleurs vérifier sa fiabilité via  Infogreffe, l’Association française pour le nommage internet en coopération (Afnic) ou le Bulletin officiel des annonces commerciale (Bodacc).
En revanche, lorsque vous avez à faire à un site dont l’adresse se termine par «. com », c’est en principe la loi du pays du vendeur qui prévaut. Il est donc d’autant plus important de prendre connaissance des conditions générales de vente, et notamment du droit de rétractation, ou encore des modalités de remboursement et de prise en charge en cas de problème.

Un coût supplémentaire

Sur la Toile, on a l’impression qu’on peut acheter tout et n’importe quoi. Mais c’est une erreur qui peut coûter cher. Les produits venant de l’étranger sont en effet soumis aux contrôles des douanes et peuvent être bloqués en cas de non-respect de la réglementation française. Vous comptiez importer vos cigarettes depuis la Belgique ? Oubliez ! Tout achat de tabac en ligne est prohibé, tout comme les produits de contrefaçon. Il existe également des restrictions pour les produits phytosanitaires, les médicaments, les espèces protégées ou encore les produits périssables. Et si vous êtes en infraction, vous pourriez être sanctionné en plus d’avoir payé votre colis pour rien.


D’autre part, si votre produit provient d’un pays situé en dehors de l’Union européenne, il sera soumis à des taxes et, à partir de 150 euros de commande, aux droits de douane. Des frais de change et des commissions bancaires peuvent aussi alourdir la facture. Attention donc à bien vérifier si tout est compris dans le prix d’achat. Il est à noter que le site officiel de la douane vous permet de faire une simulation des droits et taxes à acquitter pour l’achat de certains articles (smartphone, parfums, etc.) à l’étranger.