Appel à la grève chez Renault contre la stratégie de Carlos Ghosn

Jade Gilles - ©2008 20 minutes

— 

La CGT, syndicat majoritaire chez Renault, a appelé hier les salariés à se mettre en grève demain sur tout le territoire. Le groupe a en effet présenté, hier, son plan d'économies qui comprend 3 000 suppressions d'emplois administratifs et 1 000 autres à l'usine de Sandouville (Seine-Maritime), sur 63 000 dans l'Hexagone. Pour Fabien Gâche, délégué CGT, cette décision révèle « l'échec de Carlos Ghosn », qui s'était engagé à arriver « à un niveau très important de rentabilité et de marge opérationnelle ». Il rappelle que 10 000 salariés ont perdu leur emploi chez Renault depuis 2005. Quant à la CFDT, elle a déploré, hier, que les salariés doivent supporter les « erreurs stratégiques » de l'entreprise et souhaité que chaque personne quittant Renault « ait une solution pour l'emploi ».