Carrefour veut supprimer plus de 1.200 postes dans ses hypermarchés français

EMPLOI Le groupe négocie avec les organisations syndicales un accord de rupture conventionnelle collective pour accompagner ces suppressions de postes

20 Minutes avec AFP

— 

Des salariés de Carrefour manifestent contre les suppressions de postes à Lomme, près de Lille.
Des salariés de Carrefour manifestent contre les suppressions de postes à Lomme, près de Lille. — Philippe Huguen / AFP

Le groupe de grande distribution Carrefour compte supprimer plus de 1.200 postes dans ses hypermarchés français en 2019, sans départs contraints, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Lors d'un comité central d'entreprise (CCE), la direction a détaillé les suppressions de postes prévues dans la bijouterie, le rayon multimédia, l'arrière-caisse, le service de la paie ou encore l'encadrement, selon les syndicats CGT et CFDT. Le groupe négocie avec les organisations syndicales un accord de rupture conventionnelle collective (RCC) pour accompagner ces suppressions de postes.