Prix du carburant: Le diesel coûte plus cher que l’essence dans une station-service sur cinq

POUVOIR D'ACHAT Fin mars, le litre de gazole est vendu à un prix supérieur au litre d'essence (SP95) dans onze départements français, soit trois de plus qu'en octobre dernier 

20 Minutes avec agence

— 

Le diesel est plus cher que l'essence dans certaines stations (illustration).
Le diesel est plus cher que l'essence dans certaines stations (illustration). — G.VARELA / 20MINUTES

En octobre dernier, le prix du gazole avait dépassé pour la première fois le prix de l’essence dans certaines stations-service du territoire. La situation se reproduit quelques mois plus tard. Le prix du litre de gazole est ainsi plus élevé que celui du litre d’essence dans une station-service sur cinq en France métropolitaine, rapporte Le Parisien, qui s’appuie sur les chiffres compilés par le site prix-carburants.gouv.fr.

Les prix restent tout de même inférieurs à la hausse repérée en octobre dernier. Ce lundi, le prix du litre de gazole s’affichait en moyenne à 1,46 euro/l contre 1,53 euro/l, au plus haut, il y a cinq mois. Même constat pour l’essence. Le prix du SP95 était de 1,50 euro/l contre 1,57 euro en octobre dernier.

L’augmentation est saisonnière

Toutefois, le gazole est plus cher dans plus de la moitié des stations-service de onze départements, contre huit auparavant. Après le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Territoire de Belfort, les Yvelines, le Val-d’Oise, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis, les Vosges (62,5 % des stations proposent le litre de gazole à des prix plus élevés que l’essence), la Moselle (54 %) et Paris (51,5 %) font maintenant partie de cette liste.

Comment expliquer que l’écart entre les deux carburants s’amenuise ? En effet, la hausse de la taxe carbone, qui avait contribué à lancer le mouvement des « Gilets jaunes », a été gelée pour 2019, rappelle Le Parisien. Mais d’une part, chaque station-service établit sa politique commerciale. D’autre part, « il y a aussi une influence saisonnière sur le cours du diesel et du fioul », indique l’Union française des entreprises pétrolières (Ufip). « En hiver, la consommation augmente, les prix ont tendance à suivre », analyse ainsi l’organisation.