Wiko: La marque de smartphones prévoit des licenciements pour regagner en compétitivité

PLAN DE DÉPART L'entreprise fabricante de smartphones emploie à l'heure actuelle 250 personnes en France et 250 autres à l'étranger

20 Minutes avec agence

— 

Un smartphone de la marque Wiko
Un smartphone de la marque Wiko — Anne-Christine Poujoulat AFP

La concurrence est rude sur le marché des smartphones. Pour tirer leur épingle du jeu, certains fabricants dont les ventes sont décevantes font le choix de la réduction d’effectifs. C’est en tout cas celui qu’a fait la marque française Wiko, rapporte Challenges.

L’entreprise, créée par des Français avant d’être rachetée par les Chinois, compte actuellement 250 salariés en France et 250 à l’étranger. Wiko n’a pour l’instant donné aucune précision sur le plan de départ qui va être ouvert ni sur le nombre de salariés concernés.

Changement de stratégie pour la marque

Dans le même temps, la marque a annoncé les grandes orientations stratégiques à venir. « A 150 euros, on se doit de fournir le meilleur de ce qu’il y a sur le marché », a déclaré James Lin, PDG de Wiko, qui veut que ses produits s’adressent à des consommateurs avec 300 euros de budget maximum. « On va mettre plus l’accent sur le design de nos produits pour suivre mieux les tendances. »

James Lin a également expliqué que la marque n’allait pas forcément céder immédiatement aux innovations technologiques, comme la 5G ou les smartphones pliables – très en vogue. Wiko préfère attendre de voir ce que les consommateurs plébisciteront réellement à l’avenir.