Boeing chute à Wall Street après un crash mortel d'un avion d'Ethiopian Airlines

BOURSE Boeing pourrait perdre plus de 24 milliards de dollars de capitalisation boursière en une séance

20 Minutes avec AFP
— 
Un Boeing 777 d'Ethiopian Airlines. Illustration.
Un Boeing 777 d'Ethiopian Airlines. Illustration. — Simon MAINA / AFP

Boeing chutait de plus de 10 % lundi dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la séance à Wall Street, affecté par l’immobilisation de 737 MAX 8 en Chine et en Indonésie, au lendemain d' un crash d’un appareil de ce type en Ethiopie ayant causé la mort de 157 personnes.

L’action dévissait de 10,25 % à 379,25 dollars vers 12h20, entraînant dans son sillage le Dow Jones, l’indice vedette de la Bourse de New York. Si cette tendance se confirme à l’ouverture, Boeing aura perdu plus de 24 milliards de dollars de capitalisation boursière en une séance.

Six autres Boeing 737 MAX 8 immobilisés

A la suite de cet accident, Ethiopian Airlines a annoncé lundi qu’elle avait immobilisé ses six autres Boeing 737 MAX 8 « jusqu’à nouvel ordre ». Réputée sérieuse, la compagnie, détenue à 100 % par l’Etat éthiopien, a connu une très forte expansion ces dernières années. Sa flotte compte plus de 100 appareils, ce qui en fait la plus importante en Afrique.