VIDEO. Saint-Nazaire : L’énorme paquebot MSC «Bellissima» prêt à quitter les chantiers

CROISIERE Le bateau de 315m de long va mettre le cap pour Southampton dès ce mercredi soir

J.U.

— 

Le MSC Bellissima va quitter Saint-Nazaire
Le MSC Bellissima va quitter Saint-Nazaire — S. Salom Gomis/ SIPA
  • Le MSC Bellissima, construit à Saint-Nazaire, a été livré à son armateur ce mercredi.
  • L'occasion de lancer officiellement la construction d'un autre géant des mers pour MSC, attendu pour 2020.

Les Nazairiens pourront lui faire un dernier au revoir ce mercredi soir, vers 22h. Après plus de deux années de construction, le MSC Bellissima va quitter les Chantiers de l’Atlantique, direction Southampton au Royaume-Uni. Ce bateau de croisière de 315 mètres de long, qui a été inauguré en grande pompe cet après-midi, rejoindra ensuite le port de Gênes, en Italie, où il démarrera ses croisières en Méditerranée. Le géant des mers pourra embarquer plus de 7.000 personnes dont 5.700 croisiéristes. Il mettra le cap en 2019 pour le Golfe Persique, puis en Asie, à partir de 2020.

Après le Meraviglia, le Bellissima est le deuxième de la série de quatre bateaux commandés par MSC aux chantiers de Saint-Nazaire. Selon l’armateur italo-suisse, ce paquebot se distingue par des innovations comme des « dispositifs environnementaux performants » (nettoyage des gaz d’échappement, prévention du rejet d’hydrocarbures…), en plus des piscines, boutiques, et nombreuses attractions proposées aux voyageurs. Autre nouveauté, « il s’agit du premier navire MSC équipé de Zoe, assistant personnel virtuel de croisière, disponible dans toutes les cabines, et capable de répondre à des centaines de questions au sujet de la croisière ».

Une douzaine de paquebots d’ici à 2022

Cette journée a également été l’occasion pour les chantiers de l’Atlantique, au top de leur forme, de célébrer le lancement officiel de la construction du MSC Virtuosa (avec la traditionnelle cérémonie des pièces), dont la livraison est prévue en novembre 2020. Le navire offrira des dimensions encore plus imposantes que le dernier né des chantiers avec « un plus grand nombre de cabines » (2.217 pour le Bellissima) et des « caractéristiques enrichies ».

A Saint-Nazaire, une douzaine de paquebots doivent ainsi être construits d’ici à 2022.