Métiers, qualifications, candidatures... On vous dit tout sur les jobs d'été

EMPLOI Pour le littoral méditerranéen, les jobs saisonniers sont un véritable enjeu économique

Nicolas Bonzom

— 

Des personnes recherchent un job d'été, lors d'un salon à la Grande-Motte (Illustration).
Des personnes recherchent un job d'été, lors d'un salon à la Grande-Motte (Illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse
  • Même si la plupart des contrats proposés l’été sont par définition précaires, les embauches sont (très) nombreuses en bord de mer.
  • Ce sont principalement les secteurs de la restauration, des bars et de l’hébergement qui embauchent l’été.
  • A vos lettres de motivation et vos CV, les entreprises ont déjà commencé à chercher du monde pour cet été.

Plagiste, barman, glacier ou cuisinier, les jobs ne manquent pas chaque été sur le littoral héraultais. Une bonne façon de mettre un peu d’argent de côté pour les étudiants avant la reprise, un vrai métier pour ceux qui enchaînent les saisons. 20 Minutes vous dit tout sur ces emplois saisonniers, un maillon essentiel de l’économie régionale.

Un enjeu économique

Même si la plupart des contrats proposés l’été sont par définition précaires, les embauches sont (très) nombreuses en bord de mer. Un camping que nous avons interrogé, par exemple, passe de 30 l’hiver à 180 employés l’été. « C’est un secteur essentiel pour le littoral, ce sont des métiers qui recrutent vraiment, indique Gérald Testard, le directeur de Pôle Emploi Montpellier-Méditerranée. C’est notamment intéressant pour une première expérience professionnelle, pour des étudiants ou pour des personnes qui n’ont pas travaillé depuis longtemps. C’est un bon moyen de reprendre une activité. » Un job d’été quel qu’il soit peut d’ailleurs très bien être valorisé sur un CV, cela peut démontrer la motivation d’un candidat.

Les métiers les plus recherchés

Ce sont principalement les secteurs de la restauration, des bars et de l’hébergement qui embauchent l’été. Parmi les offres qui reviennent le plus en bord de Méditerranée, on recherche des plagistes, des cuisiniers, des glaciers, des pizzaïolos, des grilladins, des serveurs, des barmans, mais aussi des surveillants de piscine, des veilleurs de nuit, des voituriers ou des valets de chambre.

Qualifications exigées… ou pas

Si certaines entreprises préfèrent faire appel à des personnes déjà qualifiées pour leurs postes, notamment pour certains métiers qui demandent une certaine technicité, les débutants motivés ont aussi leur chance. « Nous cherchons des candidats qui ont déjà une expérience, car nous n’avons pas toujours forcément le temps de les former, confie la responsable d’un camping camarguais, qui loge certains saisonniers sur place. Mais nous ne sommes pas fermés à des personnes dynamiques, prêtes à apprendre sur le tas rapidement. » « Certains employés reviennent d’année en année », indique le chef cuisinier d’une plage privée.

Il faut postuler… tout de suite !

A vos lettres de motivation et vos CV, les entreprises ont déjà commencé à chercher du monde pour cet été. « En tant que candidat, c’est maintenant qu’il faut s’y mettre pour chercher un emploi, les jobs saisonniers sont bouclés fin février ou début mars », note Gérald Testard, du Pôle Emploi. Pour dénicher des offres, rien de tel que d’éplucher les annonces au Pôle Emploi ou sur Internet, jeter un œil aux vitrines des établissements, ou faire des demandes spontanées.