Soldes: Les vendeurs de chaussures veulent lutter contre les fausses affaires et les promos à-tout-va

COMMERCE Ces professionnels en appellent au gouvernement pour rendre les périodes de soldes plus lisibles et plus attractives... 

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de chaussures de la marque Converse.
Illustration de chaussures de la marque Converse. — Chet Strange/AP/SIPA /

La Fédération des détaillants en chaussures de France veut rendre les soldes plus intéressantes. L’organisme a envoyé une lettre au Premier ministre et au ministre de l’Economie, détaillant dix mesures pour rendre leur aspect économiquement attractif à ces périodes d’achats.

Ces mesures amélioreraient aussi la santé financière des commerces et leur pérennité. Les professionnels estiment notamment que la visibilité des soldes est perturbée par de nombreuses autres opérations de promotion, rapporte RTL.

Le retour du prix de référence

La Fédération demande un encadrement plus strict des périodes de promotion et la limitation à 20 % des réductions de prix en dehors des soldes d’hiver et d’été. Elle demande également le retour du prix de référence, qui sert de base au calcul des rabais. Il était auparavant défini comme le prix du produit un mois avant les soldes.

Mais depuis une directive européenne de 2015, les commerçants peuvent prendre comme prix de référence n’importe quel tarif trouvé en ligne ou chez un concurrent, sans limite de date. Les commerçants réclament la fin de cette pratique, qui favorise l’affichage de réductions erronées et de faux prix barrés. Le courrier des détaillants de chaussures arrive à la fin des soldes d’hiver, dont le bilan s’est avéré peu satisfaisant pour de nombreux commerçants.