Toulouse: Budapest, Palerme... Ryanair ouvre une base en octobre et déploie onze nouvelles lignes

AEROPORT La compagnie irlandaise a annoncé la création d’une base cet hiver et l’ouverture de lignes, notamment vers Budapest, Oujda ou le Luxembourg

Beatrice Colin

— 

Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair. (Illustration).
Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair. (Illustration). — Geoff Robinson Photography/REX/Shutterstock/SIPA

Après Marseille et Bordeaux, Ryanair va ouvrir cet hiver une base à Toulouse. D’ici le mois d’octobre, deux avions de la compagnie irlandaise « dormiront » le soir sur le tarmac de la Ville rose, ainsi que les 60 salariés embauchés pour les faire tourner.

Cette ouverture, pour laquelle Ryanair va débourser deux millions de dollars, s’accompagne du lancement cet hiver de onze nouvelles lignes au départ de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, en plus des neuf déjà déployées depuis son arrivée en septembre 2016.

Outre des vols quotidiens à destination de Lille et Marseille, la compagnie va proposer de nouvelles dessertes hebdomadaires comme Budapest, Luxembourg, Palerme, Porto, Tanger, Valence, Oujda, Brest et Alicante.

Un million de passagers cette année

« Nous avons fait le choix du développement à l’international, ce qui concernera 17 de nos 20 lignes en service cet hiver. L’an dernier, le trafic de Ryanair à Toulouse-Blagnac était de 800.000 passagers, il sera de un million cette année et de 1,4 million l’an prochain », a prédit mercredi David O’Brien, le directeur commercial de la compagnie irlandaise lors de l’annonce de cette ouverture.

Des annonces dont se félicitent les responsables de l’aéroport de Toulouse-Blagnac qui, grâce à l’arrivée de Ryanair, ont vu croître la part des passagers venus faire du tourisme de 5 % en 5 ans.

« Le développement de l’offre est une bonne nouvelle pour l’attractivité de la région », a réagi Philippe Crebassa, le président du directoire de l’Aéroport Toulouse-Blagnac.