Moselle: Combien d'emplois sont liés à la centrale nucléaire de Cattenom?

EMPLOI L’Insee a étudié l’impact de la centrale nucléaire de Cattenom sur l’économie mosellane

A.I.

— 

La centrale de Cattenom, en Moselle (Archives)
La centrale de Cattenom, en Moselle (Archives) — SPIEGL/PHOTOWEB/SIPA
  • L'Insee a publié une étude sur les emplois liés à la centrale nucléaire de Cattenom, située en Moselle.
  • La centrale EDF emploie directement 1.600 personnes dans l’industrie sur des postes qualifiés. En ajoutant les emplois en sous-traitance ainsi que ceux induits sur le territoire mosellan, 3.700 emplois sont liés à la centrale.

On a maintenant une idée de ce à quoi peut ressembler la centrale de Cattenom vu depuis l’espace grâce à une photographie du cosmonaute russe Sergey Ryazanskiy (rien à voir avec le survol de la centrale par des drones). Mais quel est son impact sur le territoire mosellan, à même le sol ?

L’Insee en a fait l'étude, en partenariat avec la Dreal du Grand Est et le Comité d’établissement de la centrale de Cattenom, cherchant à mesurer notamment l’effet de la centrale nucléaire lorraine sur le plan économique. Ainsi, selon l’institut, la centrale EDF de Cattenom emploie directement 1.620 salariés dans le domaine industriel, pour l’essentiel des hommes et sur des postes qualifiés : ce sont des hommes pour 85 %, des cadres (31 %) et des professions intermédiaires (techniciens et contremaîtres) pour 64 %. Les contrats sont très majoritairement à durée indéterminée (96 %)

Plus de 1.000 autres emplois induits

Dans la région Grand Est, l’activité de la centrale génère 910 emplois par la sous-traitance, dont 840 dans le département de la Moselle (dont 650 sur le site même de Cattenom). Les salariés directs, indirects et leurs familles induisent, par leur consommation, 1.220 autres emplois dans le Grand Est, dont 1.130 en Moselle.

Au total, 3.700 emplois sont liés à la centrale et leurs ménages regroupent 10.500 habitants du Grand Est. Parmi eux, six sur dix vivent dans un périmètre de 61 communes où la centrale joue un rôle économique important. A titre de comparaison, dans cette même région Grand Est, environ 2.000 emplois sont liés directement ou indirectement à la centrale de Fessenheim, promise à la fermeture.

Thionville en profite

Avec 360 résidents, soit 13 % de sa population, Cattenom n’arrive qu’au 4e rang des
communes les plus concernées par les emplois liés à la centrale. En nombre de personnes, elle est devancée par Thionville (2.000 personnes), Terville et Manom.

>> La centrale de Cattenom vue de l’espace

En termes de pouvoir d’achat et donc de retombées économiques locales potentielles, poursuit l’Insee, un salaire de la centrale correspond à 1,8 salaire de la région ou 1,4 salaire de travailleur frontalier.

La centrale nucléaire de Cattenom fait partie des deux plus importantes de France par la production d’électricité de ses quatre réacteurs. La question de la reconversion des emplois liés à la centrale et des effets sur les économies locales pourra être posée en raison de l’objectif français de réduction de la part du nucléaire dans la production électrique, dans le cadre de la.