Le PDG de Total assume son salaire annuel de 3,8 millions d'euros

REMUNERATION Il gagne environ 60 fois plus que la moyenne des salariés du groupe

Nicolas Raffin

— 

Patrick Pouyanné, invité de l'émission «Le Grand Jury», le 10 février 2019.
Patrick Pouyanné, invité de l'émission «Le Grand Jury», le 10 février 2019. — Frederic Bukajlo/RTL/SIPA

Droit dans ses bottes. Alors que la rémunération des hauts fonctionnaires et des élus est souvent contestée par les « gilets jaunes », Patrick Pouyanné ne s’est pas dérobé. Invité de l’émission « Le Grand Jury » diffusée sur RTL ce dimanche, le PDG du groupe Total a indiqué qu’il voulait être « complètement transparent ».

« Je gagne 3.8 millions d’euros de salaire [annuel] et je reçois des actions de performance (…) et je paye 43,4 % de prélèvement à la source » a-t-il détaillé. « Le salaire moyen en France d’un employé de Total c’est environ 65.000 euros [annuels] (…) c’est un ratio de 1 à 60 » a-t-il poursuivi. Patrick Pouyanné a aussi expliqué qu’il estimait « être très payé » et qu’il comprenait que sa rémunération « puisse interpeller ».

Attac et « l’évitement fiscal »

Un rapport d’Attac publié en janvier 2019 indiquait que si les salaires moyens des groupes du CAC40 en France avaient augmenté de 22 % entre 2010 et 2017, les rémunérations de leurs dirigeants avaient progressé davantage (+32 %) et leurs dividendes versés à leurs actionnaires encore plus (+44 %), toujours selon ce rapport.

Attac accusait aussi les entreprises du CAC 40 de recourir à de nombreuses « techniques d’évitement fiscal », notamment par le biais de près de 2.500 filiales implantées dans des territoires considérés comme des paradis fiscaux.