VTC: Chauffeur Privé devient Kapten et veut se développer à l’étranger

TRANSPORT Déjà présent à Lisbonne et bientôt à Genève, Chauffeur privé devient Kapten et compte faire circuler ses chauffeurs dans une quinzaine de villes européennes d’ici 2020…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), à Paris le 24 avril 2014.
Illustration de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), à Paris le 24 avril 2014. — PIERRE ANDRIEU / AFP

Chauffeur privé, le principal concurrent d'Uber​ en France sur le marché des VTC, a changé de nom. Depuis ce mercredi, le service s’appelle Kapten, rapporte Le Parisien. « Un nom aux sonorités plus cosmopolites », explique Yan Hascoet, l’un des cofondateurs de la plateforme, aux côtés d’Othmane Bouhlal et Omar Benmoussa.

Ce changement de nom, opéré un peu plus d’un an après la prise de participation du groupe Daimler dans la start up française, s’inscrit dans le cadre d’un développement à l’international.

Déjà à Lisbonne et bientôt à Genève

En effet, Kapten propose ses services depuis septembre 2018 à Lisbonne où 500 chauffeurs sont déployés. La prochaine ville desservie hors de l’Hexagone sera Genève. La croissance va ensuite se poursuivre.

« Nous visons désormais une implantation dans une quinzaine de villes majeures d’ici 2020. Et surtout la place de numéro 2 sur le podium européen », a précisé l’entrepreneur.

156 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018

La société, lancée en 2012, a réalisé un chiffre d’affaires de 156 millions d’euros en 2018. La plateforme se caractérise par l’utilisation de berlines haut de gamme et un code vestimentaire pour ses chauffeurs, tous habillés en costume-cravate.

Kapten a de grandes ambitions et souhaite passer d’un à dix millions d’utilisateurs. Pour assurer sa croissance, l’entreprise compte effectuer près de 250 recrutements d’ici la fin de l’année.