VIDÉO. Qantas annule une commande de huit A380, un nouveau coup dur pour le super-jumbo d'Airbus

AÉRONAUTIQUE La compagnie australienne Qantas a annoncé ce jeudi qu’elle annulait une commande de huit A380 passée en 2006. Une mauvaise nouvelle de plus pour le super-jumbo d’Airbus, déjà en sursis

B.C. avec AFP

— 

Un Airbus A380 en démonstration au Bourget en 2015.
Un Airbus A380 en démonstration au Bourget en 2015. — Francois Mori/AP/SIPA

Les nouvelles se suivent et se ressemblent pour l’A380 : elles sont rarement bonnes. La semaine dernière, la compagnie Emirates, principal client du programme A380, annonçait qu’elle réfléchissait à convertir sa dernière commande de 20 superjumbos en A350.

Une nouvelle, qui si elle se confirmait, mettrait un coup d’arrêt au programme d’Airbus. Ce jeudi, la compagnie Qantas a enfoncé le clou en annonçant qu’elle ne se ferait pas livrer les huit A380 qu’elle avait commandés en 2006.

« Après des discussions avec Airbus, Qantas a désormais formalisé sa décision de ne pas prendre les huit A380 additionnels qui avaient été commandés en 2006. Ces avions n’entrent plus depuis un certain temps dans les plans de la compagnie », a confirmé un porte-parole de la compagnie.

Questions sur la poursuite de cet avion

C’est un nouveau coup dur pour le programme « gros porteur » de l’avionneur européen qui va de déconvenue en déconvenue.

Face à un manque cruel de commandes ces derniers temps, Airbus a dû baisser sa cadence de production. La commande d’Emirates l’an passé avait sauvé le programme. Mais sa possible conversion en A350 remet en cause à nouveau son avenir.