Près de 700.000 foyers supplémentaires toucheront la prime d'activité ce mardi 5 février

POUVOIR D'ACHAT Au total, le nombre de bénéficiaires effectifs de la prime d’activité a atteint 3,5 millions de foyers, soit 700.000 de plus depuis l’annonce de sa hausse à la suite du mouvement des « gilets jaunes »

20 Minutes avec AFP

— 

Lille, le 22 octobre 2012.  Caisse d'allocations familiales (CAF), illustration.
Lille, le 22 octobre 2012. Caisse d'allocations familiales (CAF), illustration. — M.LIBERT/20 MINUTES

La hausse était attendue. Le nombre de bénéficiaires de la prime d'activité a atteint 3,5 millions de foyers, soit 700.000 de plus depuis l’annonce de sa hausse face au mouvement des « gilets jaunes », a indiqué le Premier ministre, Édouard Philippe lundi lors d’un déplacement à Beauvais.

La prime bonifiée à hauteur de 100 euros et censée honorer la promesse d’Emmanuel Macron, doit être versée ce mardi 5 février aux bénéficiaires par les caisses d’allocations familiales pour la première fois depuis les annonces du 10 décembre.

Cinq millions de foyers éligibles

Au total, 5 millions de foyers sont désormais éligibles, contre 3,8 millions avant le mouvement des « gilets jaunes », soit 1,2 million de foyers supplémentaires. Mais ce versement n’est pas automatique : les personnes éligibles, sur critère du revenu de leur foyer, doivent en faire la demande aux CAF.

Après un passage à la CAF de l’Oise, où il a rencontré une allocataire éligible et le personnel, Édouard Philippe a vanté la « grande simplicité » pour faire la demande. « Demain, 700.000 foyers supplémentaires bénéficieront de la prime d’activité », a-t-il annoncé, saluant un chiffre « assez largement supérieur à ce que nous espérions ».

Le gouvernement, qui a lancé une campagne pour inciter les Français à demander la prime, prévoyait pour janvier 400.000 foyers bénéficiaires en plus pour 1,2 million de foyers éligibles supplémentaires. La prime concerne « l’ensemble des actifs », salariés mais aussi « agriculteurs, fonctionnaires et indépendants », a rappelé Edouard Philippe.

Une actualisation automatique

Pour que tous les 5 millions de foyers éligibles (7,6 millions de personnes en comptant conjoints et enfants) puissent en bénéficier plus facilement, le gouvernement « est en train de travailler, mais ça sera plus tard dans l’année car c’est un travail technique compliqué, à des dispositifs qui rendront plus simples encore l’accès à la prime d’activité ».

Il s’agirait d’actualiser automatiquement les données des bénéficiaires, afin d’éviter des non-paiements quand les allocataires oublient de le faire, probablement à partir de 2020. « Je ne veux pas donner de date précise encore parce que le jour où je donnerai cette date je veux pouvoir la tenir », a encore dit Edouard Philippe.