Electricité et gaz: la facture alourdie de 5 euros par mois mais des tarifs sociaux étendus

ENERGIE Les prix vont augmenter respectivement de 2% et 5%...

Avec agence

— 

Les tarifs réglementés de Gaz de France pour les particuliers augmentent en moyenne de 5,5% à la date du 17 avril, selon un arrêté des ministères de l'Ecologie et de l'Economie publié mardi au Journal officiel.
Les tarifs réglementés de Gaz de France pour les particuliers augmentent en moyenne de 5,5% à la date du 17 avril, selon un arrêté des ministères de l'Ecologie et de l'Economie publié mardi au Journal officiel. — Eric Piermont AFP

Le gouvernement a proposé ce mercredi à la Commission de régulation de l'énergie (CRE) de limiter la hausse des prix de l'electricité et du gaz, à respectivement 2% et 5%, selon un communiqué conjoint des ministères de l'Ecologie et de l'Economie.

Pour l'électricité, le gouvernement a précisé dans un communiqué qu'«en moyenne la hausse des tarifs sera limitée à l'inflation». Pour le gaz naturel, la hausse sera limitée à 0,237 centimes d'euro le kilowattheure, soit 5% en moyenne pour les particuliers chauffés au gaz naturel, est-il ajouté. Mi-juillet, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, avait indiqué que l'Etat pourrait «ajuster» les tarifs du gaz compte tenu des prix du pétrole.

Environ «cinq euros» de plus par mois

Ces augmentations interviendront lorsque la CRE aura rendu son avis, précisent les deux ministères, en ajoutant que «l'impact moyen sur la facture d'énergie d'un foyer sera de l'ordre de cinq euros par mois».

Parallèlement, le gouvernement a annoncé ce mercredi le relèvement des plafonds de ressources pour les personnes susceptibles de bénéficier des tarifs sociaux de l'énergie, ce qui devrait permettre à environ un million de ménages supplémentaires d'en bénéficier. Le plafond de ressources pour les personnes isolées passe à 620,58 euros par mois, contre 460 actuellement, selon un communiqué conjoint des ministères de l'Economie et de l'Ecologie.

Les tarifs sociaux étendus «dans les tout prochains jours»

Ce plafond est majoré de 50% s'il y a deux personnes dans le foyer, de 30% pour les troisième et quatrième personne et de 40% pour chaque personne au-delà de la quatrième. Cette mesure interviendra «dans les tout prochains jours», est-il précisé. Le tarif social de l'énergie est un remboursement partiel de la facture en fonction du montant des revenus. L'augmentation de 2 et 5% se répercutera donc tout de même sur ses bénéficiaires. Mais ces derniers seront plus nombreux.

«Le tarif électrique de première nécessité (TPN) sera ouvert à environ 2 millions de ménages contre 1.100.000 actuellement, et le tarif social du gaz à environ 1 million de foyers contre 750.000 aujourd'hui», a précisé Bercy à l'AFP.